week-end-ascension-bord-mer-bordeaux-business

Week-end de l’Ascension, quelles tendances pour les réservations ?

Dernière mise à jour:

Le week-end de l’Ascension a laissé place à quelques jours de repos ainsi qu’à une belle vague de chaleur. Si la chaleur était présente, les réservations se sont voulues moins importantes qu’en 2021. Selon l’INSEE, en 2021, la Nouvelle Aquitaine était la première destination pour l’été. En revanche, il n’est pas question de s’inquiéter car les réservations restent tout de même plus importantes qu’en 2019 selon PAP. En effet, les demandes de réservations sont en augmentation de 17% par rapport à 2019. Et elles sont en baisse de 47% par rapport à 2021. Une année qui a battu tous les records suite au déconfinement. Ainsi, pour ces 4 jours de repos, la destination s’est portée sur le littoral. Le bord de mer est resté largement sollicité par les voyageurs avec des destinations plus moins attendues. Par ailleurs, l’autre tendance porte sur la date des réservations, en pleine vague de chaleur. 

Le bord de mer reste la destination principale du week-end de l’Ascension.

Pour le week-end de l’Ascension prendre l’air en bord de mer semble rester une des solutions les plus privilégiées. En effet, selon l’étude de PAP, la destination représente un peu plus des trois quarts des réservations. Cependant, si le bord de mer reste dans le cœur des voyageurs, il perd tout de même du terrain. La destination perd des parts de marché et cela aussi bien par rapport à 2021 que par rapport à 2019. Elle a notamment perdu 5 points de part de marché par rapport à 2019. 

Alors si la mer est un peu plus délaissée par certains, la campagne quant à elle bénéficie de son report. La campagne se place ainsi comme étant la deuxième destination pour le week-end de l’Ascension avec 13,4 part de marché. Elle gagne de plus en plus le cœur des voyageurs quand on sait que ses parts de marché étaient de 3,8% en 2019. Enfin les deux autres destinations sont la montagne et la ville. La montagne reste stable par rapport à 2019. En revanche, la ville affiche une baisse de part de marché. Elle passe de 8% en 2019 à 1,7 % en 2022. Pour ainsi dire, les villes semblent clairement délaissées au profit de destinations plus paisibles et naturelles.

Près d’une réservation sur deux s’effectue à la dernière minute

Des réservations à la dernière minutes liées à la vague de chaleur

Dans le processus de réservations des voyageurs pour le week-end de l’Ascension, cette année PAP indique un fait marquant. Les voyageurs, ne prévoient plus à l’avance leur séjour. Ils semblent partir à la dernière minute, sur un coup de tête. Effectivement, la plateforme PAP indique que 44,1% des demandes de réservation ont été faites à la dernière minute. Les réservations ont été effectuées à partir du 9 mai, deux semaines et demie avant la date de départ. Ce phénomène se confirme lorsque l’on se penche sur les chiffres de 2019. A la même période en 2019, on ne comptait que 30% de réservation à la dernière minute. 

Après la crise sanitaire de la covid-19, les habitudes des voyageurs ont changé, il semblerait qu’il ne faille désormais rien prendre pour acquis. Cette année, la vague de chaleur début mai aurait eu un impact sur les réservations pour le week-end de l’Ascension. Par exemple, au début de cette vague de chaleur, les réservations pour la mer ont grimpé de 81,1%. Une tendance qui s’est également confirmée pour les départements du Pas-de-Calais qui obtiennent une progression de la demande de + 216,4 % ainsi que la Somme qui affiche une progression de + 176,7 %. Une progression qui illustre les réservations de dernière minute des franciliens excédés par la chaleur.

Sources :

“Focus sur les réservations effectuées sur PAP Vacances pour le week-end de l’Ascension 2022” PAP,  communiqué de presse du 23 mai 2022

La Nouvelle-Aquitaine, première destination touristique en France pour l’été 2021” INSEE, étude parue le : 09/12/2021

Abonnez-vous à la Newsletter

X