vente-directe-marche-chiffre-bordeaux-business

La vente directe, un secteur délaissé qui revient en force ?

Dernière mise à jour:

La vente directe est une technique impliquant le contact direct entre le vendeur et l’acheteur. Dans ce contexte, il n’y a pas d’intermédiaire entre les deux acteurs. La vente peut se dérouler au bureau, en ligne et dans des endroits autres que l’environnement commercial. Si ce processus de vente a été délaissé pendant des années, aujourd’hui, cette stratégie commence à attirer l’attention de nombreux professionnels dans tous les secteurs.

En effet, tous les moyens doivent être exploités afin de gagner une longueur d’avance face à la concurrence et d’accroître le chiffre d’affaires. De plus, face à une demande très volatile, il est plus que nécessaire de se rapprocher davantage de la clientèle pour connaître leurs besoins réels et y adapter les offres. La vente directe commence à gagner du terrain à Bordeaux. Mais est-ce une technique rentable ?

Une forte croissance de la vente directe à Bordeaux

La vente directe connaît un franc succès à Bordeaux ces quinze dernières années. Cette stratégie est d’autant avantageuse aussi bien pour le vendeur que pour les consommateurs.

Le secteur de l’élevage et de l’agriculture en pleine expansion

C’est certainement le secteur le plus concerné. Face à une demande croissante des produits frais et d’origine biologique, de plus en plus de fermiers et d’agriculteurs se tournent vers ce mode de vente pour se rapprocher directement avec les consommateurs et limiter le nombre d’intermédiaires. C’est d’ailleurs un excellent moyen pour réduire les marges permettant ainsi faire baisser le prix des produits.

Que disent les chiffres ?

Pour tous les secteurs confondus, la vente directe a permis de réaliser un chiffre d’affaires de 112 millions d’euros en 2020 en France, un chiffre plutôt réconfortant. Cette technique de vente peut donc faire gagner de nouveaux clients aux entreprises et augmenter le chiffre d’affaires. Néanmoins, il faut l’associer avec d’autres canaux pour optimiser la rentabilité des investissements.

vente-directe-chiffres-bordeaux-business
La vente directe séduit de plus en plus

La vente directe : une opportunité à saisir pour réduire le taux de chômage ?

Et si la vente directe était la solution aux problèmes de chômage actuels ? Cette question mérite en effet une réponse plus approfondie.

Un accord avec FVD pour favoriser l’insertion professionnelle

La vente directe offre une réelle opportunité pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes en difficulté. Le 18 mai dernier, la Fédération de la Vente Directe ou FVD et Pôle Emploi ont d’ailleurs signé un accord pour mettre l’accent sur les intérêts de cette méthode de vente pour l’économie nationale. L’objectif est de favoriser la création d’emplois en vente directe et par conséquent de réduire le nombre de chômeurs à Bordeaux. Cet accord national met en avant des actions proactives afin de satisfaire les besoins de recrutement du secteur.

Vente directe : une solution plutôt prometteuse

La vente directe est parfaitement compatible avec les nouveaux modes de consommation actuels. Si l’on se réfère aux résultats de l’année 2020, le secteur a créé près de 713 770 emplois en France. Pôle Emploi encourage d’ailleurs la création d’emplois dans ce domaine. Les résultats sont alors plus que satisfaisants. Ainsi, vu les enjeux, de nombreuses sociétés se sont lancées dans cette voie pour augmenter les ventes. En tout cas, ce secteur recrute différents profils, ce qui offre une véritable opportunité pour les sans-emplois avec ou sans diplômes.

La vente directe doit faire partie intégrante de la stratégie d’une entreprise qui souhaite se développer. Il s’agit d’ailleurs d’un moyen efficace pour accroître la part de marché et toucher plus d’audience. Au niveau national, les avantages sur l’économie ne sont plus à démontrer.

Sources :

La vente directe, c’est quoi ? – Guide” Sendpulse.com

Faire son marché autrement” Bordeaux.fr

Abonnez-vous à la Newsletter

X