tourisme-durable-ecologie-transport-hebergement-bordeaux-business

Tourisme durable, une tendance de fond soutenue par GreenGo

Dernière mise à jour:

L’été approche à grands pas, une ambiance de vacances commence à se faire ressentir et le tourisme durable semble être au cœur des préoccupations. En effet, à l’approche des grandes vacances, la startup GreenGo, dévoile 5 logements français écologique pour passer des vacances tout en respectant l’environnement. 

GreenGo est une plateforme de réservation d’hébergements éco-responsables. Sa mission est de concilier les envies de voyage avec le respect de l’environnement. Une volonté qui s’inscrit dans un contexte qui porte les marques de la crise sanitaire de la COVID-19. 

En effet, la crise sanitaire a soulevé bien des problématiques. Elle a indéniablement prouvé que le tourisme est un levier économique pour le pays. Dans le même temps, elle a aussi replacé la problématique environnementale au cœur de nombreux secteurs. Ainsi, le tourisme durable s’est imposé naturellement comme une réponse adéquate pour les voyageurs qui semblent prendre davantage conscience de leur impact et du rôle qu’ils ont à jouer. 

En route vers le tourisme durable

Suite à la crise de la COVID 19, qui a paralysé l’activité touristique, on ne peut que constater l’importance économique du secteur pour le pays. En 2018, le tourisme représentait 7,4 % du PIB (2). Cependant, il convient de noter que le secteur touristique est important à l’économie du pays, il est également un grand générateur de gaz à effet de serre. L’impact des activités liées au tourisme ont un impact sur le changement climatique. 

Or, aujourd’hui, face à l’urgence climatique, plus question de détourner le regard. La crise sanitaire a permis une prise de conscience et a remis en cause la stabilité de la société. Dans ce questionnement désormais, il convient de se dire “Comment faire mieux pour mon avenir ?”. Dans cette optique l’ADEME a réalisé une étude pour mettre en lumière l’impact du tourisme en France. Cette étude constitue un outil pour engager une stratégie post-covid d’un tourisme durable en France. 

Dans son étude, l’ADEME indique que le transport est le premier poste d’émission de gaz à effet de serre. Trois quarts des émissions sont générées par le transport dont 68% représente les allers-retours pour se rendre sur le lieu de séjour (2). L’impact du transport aérien et des visiteurs étrangers est important. Par exemple, les visiteurs étrangers sont à l’origine à 80% des émissions de GES (2). 

Dans le même temps, l’hébergement est également une source d’émissions. Cependant ces émissions diffèrent en fonction des types d’hébergements. Les hébergements en résidence secondaire représentent 56% des émissions de GES alors que l’hébergement marchand en représente 36% (2). Cependant par nuitée l’hébergement marchand est plus émissif que le non marchand et les locations saisonnières. 

Afin de pallier ces retombées négatives, l’ADEME propose des pistes d’action en faveur d’un tourisme durable. L’idée est d’amener de la sobriété ou encore de l’efficacité énergétique. Des pistes qui semblent notamment être des opportunités face à la demande des consommateurs. 

Voyager moins loin et voyager mieux 

Selon une étude réalisée par l’IFOP, les voyageurs semblent de plus en plus prêts à repenser leur façon de voyager. En effet, dans le cadre d’un futur voyage, la nature et l’environnement sont des préoccupations importantes pour 61% des voyageurs (3). 44% se disent même prêts à payer plus pour voyager de manière plus responsable (3). En ce sens, ils intègrent les valeurs du tourisme durable. 

Désormais, il peut également compter sur des acteurs qui proposent des solutions pour développer le tourisme durable comme par exemple GreenGo. La startup apporte des solutions pour permettre un tourisme durable, local et responsable. Ainsi, elle regroupe 1700 logements écologiques et durables sur l’ensemble du territoire. A Bordeaux et ses alentours, il existe ainsi plusieurs logements pour séjourner tout en respectant les valeurs du tourisme durable. Les logements sont sélectionnés et évalués en fonction de différents critères comme par exemple le cadre, la gestion de l’eau, de l’énergie, l’alimentation…

Voici donc une offre alternative à Airbnb et Booking avec des valeurs affirmées qui répondent à une problématique environnementale qu’il convient de ne plus ignorer.

Sources : 

“ Tourisme : GreenGo dévoile les 5 hébergements les plus écologiques de France ”GreenGo, communiqué de presse mai 2022

LE TOURISME DURABLE EN FRANCE : UN LEVIER DE RELANCE ÉCOLOGIQUE” ADEME, communiqué de presse du 8 juin 2021

LES FRANÇAIS ET LE TOURISME DURABLE” IFOP, sondage du 8 avril 2021

Abonnez-vous à la Newsletter

X