sncf-flexter-ter-application-bordeaux-business

La SNCF dynamise son offre de TER en Nouvelle-Aquitaine

Dernière mise à jour:

Les TER, Trains Express Régionaux, est un moyen de transport qui porte un bon nombre d’atouts. En effet, en termes d’économies, de transport et de rapidité, le TER bat sa principale concurrente : la voiture. Le TER est aussi une solution écologique pour la plupart des lignes électriques ou bi-mode. De plus, la SNCF a mis en place une application, dédiée aux voyageurs, qui leur confère de nombreux avantages.

Le TER, transport écologique qui se réinvente

Il existe en France plus de 2 200 rames TER, qui sont occupées par des TER de différents types. En effet, 74 % d’entre eux sont électriques ou bi-mode (1). Quant aux 26 % restants, il s’agit de TER fonctionnant au diesel (1). Il faut savoir que les émissions de CO2 s’élèvent à 24,8 g en moyenne, soit 8 fois moins que pour une voiture (1). Ce n’est pas tout, grâce à l’utilisation des TER, ce sont 1,1 million de voitures laissées quotidiennement au garage (2).

Cependant, la SNCF vise à faire évoluer ces chiffres, vers un transport encore plus vert. Effectivement, dès 2023, les premières circulations commerciales de TER hybrides sont attendues (2). Ainsi, elle vise une économie d’énergie et une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 20 % (2). Ce n’est pas tout, pour remplacer les TER diesel, les TER à hydrogène circuleront sur les lignes non électrifiées. Ces nouvelles rames connaîtront leurs premiers essais fin 2023 (2). 

En attendant, 5 rames diesel se verront installer des batteries dès 2023 (2). Le projet “TER à batteries” s’élargira sur un plus grand nombre de rames, visant 20 % d’économies d’énergie (2). Pour finir, une expérimentation a été menée sur 15 rames de TER en Normandie (2). Elle consistait à remplacer le diesel par du biocarburant B100, autrement dit du colza. Ce changement a pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’environ 60 % (2). Ces modifications de l’offre TER s’inscrivent dans le cadre des objectifs écologiques de la SNCF. En effet, elle vise premièrement à réduire ses émissions annuelles de CO2 de 100 000 tonnes d’ici 2025 (2). Ensuite, elle souhaite baisser d’un tiers l’empreinte carbone des passagers (2). Pour finir, elle veut convaincre les Français d’utiliser le train, pour éviter d’émettre 500 000 tonnes de CO2 (2).

sncf-mobilite-offre-bordeaux-business
FlexTer, l’application aux usagers des TER

Les néo-aquitains, utilisateurs récurrents des TER

La Nouvelle-Aquitaine est sillonnée de nombreuses lignes ferroviaires, desservant 315 communes (3). Les 3 410 km de voies profitent quotidiennement à plus de 63 000 passagers, ce réseau dense leur permet de relier toute la région (3). L’implication de la région envers ces mobilités à la fois économiques et écologiques donne naissance à FlexTER. Cette application mise en place en mai 2021 vise à simplifier la vie des voyageurs néo-aquitains (4). Elle garantit en effet une grande flexibilité ainsi que des économies aux usagers des TER de la région. FlexTER permet aux usagers d’accéder à une solution simple, économique, flexible et digitale.

Depuis le 1er novembre dernier, FlexTER est également disponible aux voyageurs de moins de 28 ans (4). L’application comptabilise les voyages effectués pour un même trajet sur une semaine, peu importe l’origine et la destination. Elle calcule ensuite le tarif le plus adapté en fonction des déplacements réalisés. Pour cela, l’utilisateur n’a pas besoin de sélectionner sa gare de départ ou d’arrivée à l’avance. Ainsi, FlexTER optimise sur le mois le montant des déplacements. De cette manière, elle fait profiter aux voyageurs du tarif le plus avantageux.

Sources :

  1. « TER en un clin d’œil », SNCF
  2. « Plus de TER, moins de CO2 », SNCF
  3. “Plan de lignes et horaires des TER Nouvelle-Aquitaine”, Région Nouvelle Aquitaine
  4. “Evolution FLEXTER au 1er novembre”, communiqué de presse du 28 octobre 2022
Abonnez-vous à la Newsletter