Savon Ciment Paris design

Solène et Jeremy, Savonnerie Ciment. Portrait

Dernière mise à jour:

La Savonnerie Ciment, c’est tout d’abord l’histoire d’une rencontre, celle entre Solène et Jérémy, tous deux animés par une passion pour l’artisanat. D’un côté, Solène, ancienne professeure d’espagnol et de l’autre, Jeremy entrepreneur possédait une marque de tricot. Les deux amis se sont retrouvés autour d’un engagement et d’une vision du consommer local et responsable. En partageant leurs visions et leurs ambitions, la naissance de Ciment a été  une évidence. Tous deux se sont alors lancés dans l’aventure entrepreneuriale en démarrant une production de savons artisanaux saponifiés à froid. 

Les savons Ciment sont le fruit de l’esprit créatif de Jeremy et de la passion pour le savoir faire de la saponification de Solène. Ainsi, avec la Savonnerie Ciment, le savon n’a jamais été aussi beau et sain. En effet, chaque savon produit à la main possède un design unique. Les ingrédients utilisés sont certifiés bio, sans allergènes et sans huiles essentielles. Après des débuts dans un petit local qui ne paie pas de mine, la Savonnerie Ciment ouvre son premier espace à Paris. Un lieu atypique qui se situe entre boutique, atelier et laboratoire cosmétique. C’est avec des étoiles dans les yeux et quelques rencontres plus tard que Ciment, va dévoiler prochainement, une nouvelle boutique à Bordeaux. La nouvelle aventure bordelaise de Ciment laisse présager de belles perspectives à venir. Entre simplicité, passion et amour des belles choses, Solène et Jeremy dresse le portrait du savon d’aujourd’hui. 

La Savonnerie Ciment, une aventure entrepreneuriale au fil des rencontres

Ciment n’aurait peut-être pas vu le jour sans la rencontre de Solène et Jeremy quinze ans plus tôt. Jeremy a rencontré Solène alors qu’il possédait une marque de tricot. Il avait lancé un collectif de tricoteuses dont le concept était de faire réaliser son bonnet par des grand-mères tricoteuses. Lors de son parcours professionnel Jeremy a toujours été attiré par la dimension artisanale et le fait main. Il teste notamment de nombreux projets sur son temps libre. Un jour, il décide de réaliser un motif qui s’apparente à une suite de couleurs sur différents supports.

Dans le même temps, Solène, professeure agrégée d’espagnol réalise des savons chez elle. Également sur son temps libre, elle se lance dans la fabrication de savon pour offrir à son fils de meilleurs produits pour prendre soin de sa peau. Au-delà, les savons qu’elle fabrique semblent plaire. Amis de longue date, Jeremy contacte Solene pour lui proposer d’essayer des design et des motifs sur des savons. L’idée de Ciment est née. 

Une reconversion professionnelle par passion 

Si l’idée de Ciment est née, Solène et Jeremy ont dû également entamer leur reconversion. En effet, au départ, leurs métiers sont bien loin du monde de la cosmétique. Par ailleurs, il faut dire que le secteur est soumis à une réglementation stricte en matière de production.

Les petits fabricants sont soumis au même réglementations que les grandes entreprises cosmétiques comme l’Oréal

Jeremy, fondateur de la savonnerie Ciment Paris

Ainsi, le projet a dû mûrir pour les deux entrepreneurs. Si Jeremy était déjà dans l’entrepreneuriat, il était plus difficile pour Solène de quitter son poste dans la fonction publique. Cependant, avec la passion rien d’impossible. Elle s’est donc lancée dans une formation à la législation cosmétique et sur la saponification afin de produire à temps plein. En suivant, tous deux se sont lancés dans la réflexion et la fabrication de moules inédits afin de produire leur savon unique. En 2017, Solène et Jeremy travaillent dans leur tout premier local à Nanterre. Le lieu qui ressemble alors à une salle de bain est remis aux normes et Ciment vend son premier savon le 1er mai 2018 sur un salon professionnel. Une date symbolique qui semble faire un clin d’œil au deux fondateurs, d’autant plus que le premier savon vendu porte le nom de Klin d’œil. 


Le concept de la savonnerie Ciment pour remettre le savon au goût du jour

Le nom de la marque est pour le moins insolite, en effet, quand on entend “Ciment” on ne s’attend pas forcément à voir des savons. Mais c’est pourtant bien l’idée ambitieuse de Solène et Jeremy. Le nom de la marque est fortement inspiré du design des savons qui s’apparente à de petits carrés de ciment. Si le nom a suscité le débat au sein des proches des deux entrepreneurs, l’objectif était de créer la surprise en apportant une touche insolite. Il faut dire que le simple savon solide utilisé par nos grands-mère n’a pas ce petit je ne sais quoi qui puisse le rendre très attrayant.

Avec ce nom, on voulait se démarquer des autres et créer de la surprise dans l’esprit des consommateurs  

Jeremy, fondateur de la savonnerie Ciment Paris

Mais attention, il ne faut pas s’y méprendre si les savons sont beaux, la composition des savons Ciment est aussi méticuleusement saine. En effet, les savons sont réalisés avec des huiles biologiques et sont sans allergènes et sans huiles essentielles. Cela permet à tous d’utiliser les produits sans risques. Il faut dire que l’idée de Ciment est de proposer des produits simples qui lave sans agresser et adaptés à toutes les peaux. 

“Nos savons prennent soin en douceur de la peaux, il sont géniaux car il sont respectueux de tous les types de peau ”

Solène, fondatrice de la Savonnerie Ciment

D’un autre côté, la technique utilisée est importante. Comme Jeremy l’indique si faire du savon pourrait se résumer en une seule phrase, il convient de connaître la bonne technique. 

Pour faire du savon, il suffit de mélanger de la lessive de soude avec un corps

Jeremy, fondateur de la savonnerie Ciment

Cependant, il existe deux procédés. Ciment fait le choix de se tourner vers la saponification à froid. Ce choix rejoint la vision éco responsable de l’entreprise. En effet, en utilisant le procédé de saponification a froid, il n’y a pas besoin d’avoir recours à des machines énergivores. D’un autre côté, la saponification à froid permet de préserver la barrière naturelle de la peau. Ciment propose des savons, des shampoings solides et très prochainement un savon de ménage. Par ailleurs, le savon de ménage a fait l’objet d’une campagne de crowdfunding. Elle a été très bien accueillie et réussie sur Kiss Kiss Bank Bank.

Savon Ciment Paris design
En plus d’être bon pour la peau les savons Ciment sont esthétiques. Photographie : Ciment

Une équipe de passionnés avant tout

La passion est comme une sorte de moteur pour Ciment . En effet, c’est la passion de Jeremy pour l’artisanat et celle de Solène pour la Saponification qui ont fait naître le projet. Peu à peu, deux autres profils ont rejoint l’aventure. En effet, Claire et Léa apportent désormais leur vision. Elles vont faire rayonner Ciment dans la belle ville de Bordeaux. 

Le destin de la savonnerie Ciment est provoqué par des rencontres fortuites. 

De son côté Claire est riche d’une expérience de 15 ans en communication dans le service publique. Pour occuper son temps libre, Claire danse et coud. Mais à l’issue du premier confinement, après avoir cousu sans arrêt des masques, elle cherche une autre activité manuelle. Elle découvre les ateliers de Ciment. Déjà cliente de la marque et convaincue des produits, Il aura suffi d’un seul atelier pour insuffler de nouvelle ambitions à la marque. Claire évoque alors son idée de poursuivre le développement de Ciment à Bordeaux, non loin de sa région d’origine. Une idée partagée par Jeremy et Solène qui étaient déjà en réflexion sur de nouvelles villes où s’implanter. L’alignement des planètes .

Léa quant à elle a rejoint l’équipe pour effectuer un stage de formation pendant 1 an après un voyage en Australie. Elle y a notamment développé un intérêt pour la consommation éco-responsable. Ainsi, toutes deux vont participer activement à l’implantation de la nouvelle boutique à Bordeaux. Une boutique qui se situera au 40, rue Sainte-Colombe dans l’ancien local d’un fleuriste. Il s’agira d’un lieu unique dans une rue chargée d’histoire.

Un business model complet 

La savonnerie Ciment prévoit l’ouverture d’une nouvelle boutique afin de réaliser ses ventes directes. De plus, la marque se base sur trois autres sources de revenu. En effet, au-delà des boutiques, de Paris et Bordeaux, Ciment vend ses produits depuis son site internet. D’un autre côté, elle entretient des relations B to B avec pas moins de 150 revendeurs. Ces derniers se situent en France et en Europe. Elle affiche fièrement ses produits dans de grands magasins parisiens comme la Samaritaine, le Printemps ou encore l’enseigne Monoprix. De plus, elle s’invite également dans de plus petits concepts store sur l’ensemble du territoire.

A Bordeaux, il est possible de retrouver les produits de la savonnerie Ciment chez Boom Boom ou encore chez Coutume au cœur des Chartrons. Enfin, la dernière source de revenu est celle des ateliers. En effet, Ciment propose des ateliers qui ont pour objectif de découvrir et de se former à la fabrication du savon. Pour la marque ces ateliers sont un véritable succès. Il faut dire qu’aujourd’hui pas moins de 400 personnes sont sur liste d’attente pour participer à ces derniers qui ont lieu 4 à 5 fois par semaine. Cela révèle un véritable attrait des consommateurs pour l’artisanat et la tendance du “Do It Yourself”. 

Une implantation réussie sur un marché ouvert et en pleine expansion

Si la crise de la COVID-19 a frappé toute l’économie, la savonnerie Ciment peut se réjouir d’avoir dépassé ses objectifs d’avant pandémie. La marque a su rebondir grâce à de beaux projets. Elle a notamment lancé des collaborations exclusives avec l’enseigne Make My Lemonade, ou encore avec la célèbre designer et décoratrice Sarah Lavoine. D’un autre côté, Ciment se positionne sur un marché en pleine expansion. Ces dernières années la savonnerie artisanale a fait un immense bon. Un marché qui d’après l’expérience de Solène et Jeremy est bienveillant et ouvert. 

Il s’agit d’un écosystème bienveillant dans lequel il y a de la place pour tout le monde.

Solène, fondatrice de la Savonnerie Ciment

Si le marché est ouvert, c’est notamment parce qu’il y a une grande marge de manœuvre concernant l’image du produit. Les consommateurs sont en demande et font de plus en plus la différence entre un produit industriel et artisanal.  De son côté, la savonnerie Ciment a choisi de se démarquer pour posséder une patte bien personnelle. Une image qui distingue parfaitement la marque qui n’a pas l’impression de faire marcher dessus par la concurrence.

Plus globalement, il convient de constater que les grandes marques de cosmétiques se mettent à produire des savons et shampoings solides plus éthiques. Si cela pourrait constituer un autre type de concurrence pour Solène et Jeremy, il n’en est rien. Il s’agit dans un premier d’une confirmation concernant le potentiel de croissance du marché, un marché sur lequel ils se positionne depuis 2017. Dans un second temps, grâce à l’influence et aux moyens publicitaires des grandes marques, cela informe les consommateurs de l’existence de meilleurs produits. Dernier point, si les grandes marques ne semblent toujours constituer une menace, c’est notamment grâce à la problématique de la saponification à froid. 

La saponification à froid est un gage de qualité, c’est un procédé qui ne peut pas être utilisé sur une production de gros volume

Solène, fondatrice de la Savonnerie Ciment


Or pour Solène les consommateurs recherchent des produits en accord avec leur valeurs et de qualité. De plus, le contexte sanitaire a impliqué les consommateurs dans une démarche de soutien au commerce de proximité et aux petites entreprises. Cependant, dans l’aventure entrepreneuriale, tout n’est jamais rose. La crise a apporté son lot de problèmes en plaçant les savonneries comme commerce non essentiel. Cela a par ailleurs mobilisé les professionnels qui ont notamment envoyé des courriers au pouvoir public et ouvert un dialogue à ce propos. Une obligation de fermer incomprise surtout dans un contexte où l’hygiène des mains est plus que primordiale pour appliquer les gestes barrières. 

La savonnerie Ciment dévoile un bel avenir en perspective

Ciment a littéralement créé sa bulle et souhaite désormais l’implanter à Bordeaux.

La ville a su conquérir Solène et Jeremy notamment à l’attachement de Claire et Léa mais aussi car il s’agit d’un bassin d’entreprises intéressant. Ils souhaitent notamment y développer un réseau de partenaires sur place. Ainsi, après avoir pensé à Nantes, Lille ou encore Strasbourg, Bordeaux cochait toutes les cases.

Il y a eut comme un faisceau de paramètres et un alignement d’étoiles

Si la marque met un soin particulier à l’aspect graphique de ses savons. Les lieux sont aussi conçus pour mettre en place une atmosphère bien distincte et remarquable. Ainsi, la nouvelle boutique utilisera une configuration en 3 parties. Au fond, de la savonnerie Ciment, l’atelier de production sera visible grâce à des baies vitrées. Au milieu, les ateliers accueilleront les nouveaux curieux bordelais. Enfin, à l’avant l’espace sera dédié à la vente. Par ailleurs, Ciment compte bien conquérir le cœur de ses nouveaux clients bordelais. Elle prévoit déjà des produits spéciaux pour la région. Des savons et des huiles à paillettes vont voir le jour dans la métropole bordelaise à quelques kilomètres de la plage. 

Longue vie à Ciment

Ainsi, si l’on suit le parcours de la savonnerie Ciment , on peut partir de l’idée que les choses sont bien faites. Que l’on soit partisan du destin ou non, il faut dire que dans chaque moment de l’aventure entrepreneuriale de Ciment les étoiles se sont alignées. Solène, Jeremy, Claire et Léa espèrent continuer dans cette dynamique. Il réfléchissent d’ailleurs à s’implanter dans le sud de la France à Aix en Provence. Ciment devrait encore laisser échapper quelques douces odeurs et belles couleurs ailleurs sur le territoire. En tout cas, à Bordeaux, l’aventure s’annonce belle et heureuse grâce à l’accueil chaleureux des autres commerçants bordelais. Pour fêter cela, Ciment organise une soirée de lancement le 23 septembre. Au programme: légèreté et simplicité, à l’image d’une jolie bulle de savon.

Les produits de la savonnerie Ciment sont à retrouver sur le site de la marque.

Abonnez-vous à la Newsletter

X