Maroquinerie du Sablon tannerie

Maroquinerie du Sablon : objets publicitaires, la victoire de la qualité sur le prix

Dernière mise à jour:

La Maroquinerie du Sablon s’inscrit dans un marché de l’objet publicitaire qui n’a décidément pas dit son dernier mot. Dans un contexte de rejet des différentes formes de publicité, force est de constater que les goodies et autres objets personnalisés jouissent d’une excellente appréciation de la part du public. Située dans le vignoble bordelais entre Libourne et Bergerac, la Maroquinerie du Sablon fait partie des rares entreprises à produire des objets publicitaires et des cadeaux personnalisés en France, avec des matières de qualité, principalement françaises et européennes. Un positionnement qui fait ainsi toute la différence pour l’image de marque de ses clients.

Maroquinerie du Sablon, l’objet publicitaire sur-mesure même à petite échelle

Depuis 1985, l’entreprise familiale girondine produit de la maroquinerie publicitaire pour la communication des professionnels. Fier de son origine française, la Maroquinerie du Sablon met un point d’honneur à se fournir en matière première auprès de partenaires français et européens (1). Par ailleurs, consciente de s’inscrire dans une tradition du luxe, en plus d’avoir une responsabilité sur son impact environnemental, elle revisite l’objet publicitaire pour passer des goodies jetables à de beaux objets utiles, à conserver.

Conception objet publicitaire
Découpe, technique, la maroquinerie est un Art. Photographie Maroquinerie du Sablon

Ainsi, la Maroquinerie du Sablon propose aussi bien un catalogue de produits basiques, que la possibilité de concevoir des objets sur-mesure. Porte-cartes, porte-chéquier pour les banques, cartes grises, cadeaux de lancement d’un nouveau produit pour les événements, jackets d’agendas personnalisées au nom de la société… Elle s’illustre également par sa capacité à produire des objets de maroquinerie très technique, comme de la bagagerie. 

Dans le cadre de commandes sur-mesure, la totalité du processus de conception et de production s’opère en interne, en Gironde. La Maroquinerie du Sablon se charge alors en collaboration avec le client de dessiner le produit, de créer un prototype, puis de lancer la production. Par ailleurs, contrairement à ce qui se pratique généralement sur le marché, sur-mesure ne signifie pas forcément gros volumes. Ainsi, les commandes sont possibles à partir de 50 exemplaires seulement, en cohérence avec la volonté d’une production raisonnée.

Porte feuille porte monnaie goodies
Un savoir-faire qui séduit les entreprises.

Malgré des tarifs 30 % plus élevés que la concurrence asiatique notamment… La Maroquinerie du Sablon a su ainsi prouver sa valeur en nouant des relations avec de grandes entreprises; consciente de l’atout de la qualité pour leur image de marque. Parmi ces marques, la Société Générale; La Poste; le PMU; le Crédit Agricole Charentes Périgord; le Crédit du Nord; Daher; Sokoa; l’Université de Pau, l’Université du Havre, le Groupe Verrouil, l’office du tourisme de Jonzac, de Carcassonne ou encore de Périgueux, la Maison Ginestet, le Groupe Fabrègue…

Objets publicitaires, se différencier et pas seulement sur le prix

Le marché de l’objet publicitaire représente donc depuis 2016 entre 1,2 et 1,324 milliard d’euros de chiffre d’affaires (2). Il s’impose même comme le troisième support média, avec 4,4 % des dépenses publicitaires. Il arrive ainsi devant la radio (2,9%) et l’affichage (4,4%). Preuve que les goodies et objets promotionnels ont toute leur place dans la communication des entreprises, 56 % des annonceurs y ont fait appel en 2017. Le potentiel est encore supérieur quand on sait que 96 % des Français perçoivent positivement de se voir offrir des objets publicitaires. 81 % déclarent même les utiliser régulièrement.

Atelier de maroquinerie du Sablon
Les produits sont conçus dans les ateliers du Sablon. Photographie Maroquinerie du Sablon

Toutefois, tous les objets publicitaires ne bénéficient pas de la même appréciation. Pour cause, 78 % des français utilisateurs expliquent qu’un objet qualitatif améliore l’image de la marque et les incite à acheter (2). A contrario, 65 % déclarent qu’un objet de mauvaise qualité renvoie une image négative de l’entreprise; et les pousse à ne pas dépenser chez elle.

Dans ce contexte, le prix des goodies ne peut donc plus être le seul facteur de différenciation. Pour faire valoir leur compétence, les acteurs du marché redoublent d’efforts pour proposer des offres originales… En phase avec les attentes des consommateurs : utilité, qualité, durabilité… Sur ce sujet, la Maroquinerie du Sablon choisit de ne pas se reposer sur ses acquis… Et reste constamment en quête de nouveautés pour moderniser son offre. Ainsi, en 2021, elle ajoute à son catalogue une matière écologique. 100 % recyclable, en complément du liège proposé depuis plusieurs années (1).

Qualité objet publicitaire
Les produits publicitaires sont de qualité pour séduire.

De même, les annonceurs sont de plus en plus enclins à participer activement à l’élaboration de ces objets. Les entreprises proposant des objets publicitaires sur-mesure, comme la Maroquinerie du Sablon, rencontrent donc une clientèle en quête de qualité et d’exception.

Sources

  1. Entretien avec Frédéric Favereau, Maroquinerie du Sablon
  2. Goodies et objets publicitaires : un marché bien portant, Rue des Goodies
Abonnez-vous à la Newsletter

X