Mademoiselle Vrac epicerie vrac Périgueux

Mademoiselle Vrac, la tendance du vrac s’implante à Périgueux

Mademoiselle Vrac ouvre une nouvelle boutique de vrac à Périgueux. Le réseau s’agrandit et vient démocratiser un peu plus le concept de vrac. Le vrac est un marché en pleine expansion. En effet, en 2020, Réseau Vrac et Nielsen ont présenté une étude sur les motivations d’achats des consommateurs. D’après cette dernière, le chiffre d’affaires du marché est de 1,3 milliard d’euros. Plus concrètement le marché connaît une croissance de 8% malgré un contexte de crise sanitaire. Les consommateurs sont en demande et en quête de sens dans leur façon de consommer. Le vrac est une réponse adaptée dans une société qui semble avoir atteint ses limites. Ainsi Mademoiselle Vrac saisit les opportunités d’un marché qui ne demande qu’à se développer. Le réseau devrait voir ses implantations doubler sur le territoire en 1 an. 

Le vrac un marché qui ne demande qu’à croître

Mademoiselle Vrac surf la vague du vrac qui a le vent en poupe. Dans un contexte de remise en question par rapport à nos modes de consommation et à la problématique environnementale, les points de vente de produits en vrac fleurissent dans les villes. En effet, le vrac répond à différents besoins.

Par contre, il convient de faire la différence entre 2 types de vrac. Il y a le vrac du réfrigérateur et le vrac du placard. Le vrac du réfrigérateur correspond aux fruits, aux légumes, aux fromages à la coupe et a toujours existé. Le vrac du placard correspond en revanche aux denrées alimentaires dites sèches comme les pâtes, le riz, les céréales.. Il peut aussi prendre en compte les produits ménagers ou encore les cosmétiques. Par ailleurs, cette catégorie de produits sort de sa niche, 10% des acheteurs de vrac on acheté des produits ménagers en vrac au cours de l’année 2020

Selon Celia Rennesson, directrice de l’association réseau vrac, ce type de commerce convient aux personnes âgées en quête de lien social, aux étudiants à faible revenu, aux personnes sensibles à l’écologie, à ceux qui y voient un sens ludique ou encore ceux qui cherchent à faire des économies. En ce sens, le vrac touche une cible large, de tout âge et peu importe le milieu social. Il faut dire que les produits en vrac sont de 5 à 40% moins cher qu’un produit équivalent emballé.

Ainsi, en décembre 2020, pas moins de 37 % des foyers interrogés était consommateur de vrac. De plus, 46 % des acheteurs de vrac sont des acheteurs réguliers. Plus concrètement, un foyer sur cinq achète du vrac au moins une fois par mois. Afin de faire leur achat, les consommateurs privilégient notamment à 61% les grandes et moyennes surfaces 53% les magasins bio et 10% les épiceries vrac comme Mademoiselle Vrac.

Epicerie vrac alimentaire mademoiselle vrac
Le vrac est un moyen de consommation économique et respectueux de l’environnement

Mademoiselle vrac développe son réseau de franchises 

Afin de répondre à la demande et à cette nouvelle tendance pour le vrac, Astrid Lejeune s’est lancée dans l’aventure entrepreneuriale avec l’ouverture d’une nouvelle épicerie sans emballage Mademoiselle Vrac dans la ville de Périgueux. Une aventure riche de sens pour laquelle elle entame une reconversion. La nouvelle boutique sera une franche du Réseau Mademoiselle Vrac. Il s’agit d’un réseau lancé par Claire Toutain et Noémie Hernot. Toutes deux avaient à coeur de changer les habitudes de consommation afin de valoriser le consommer juste et bien. Pour cela, elles se lancent l’objectif de réduire les déchets inutiles. C’est ainsi, que le réseau Mademoiselle Vrac a vu le jour. Aujourd’hui il compte pas moins de 11 boutiques et 7 projets sont actuellement en cours pour une ouverture à la rentrée 20201. La boutique de Périgueux en fait partie. 


Pour mettre en place cette nouvelle boutique Mademoiselle Vrac, Astrid Lejeune se lance donc dans une reconversion en 2020. Elle souhaite donner un nouveau sens à sa vie en exerçant un métier en accord avec ses convictions. Le 10 juin 2021, la boutique ouvre ses portes au 3 rue de l’Ancien Hôtel de Ville à Périgueux. Il s’agit de la concrétisation d’une année de travail. 

Ainsi, l’épicerie propose une gamme de produits qui comprend pas moins de 600 références. Dans la boutique il est possible de trouver des produits d’épicerie secs mais aussi des produits ménagers, cosmétique, et même des accessoires de cuisine, salle de bain et contenant. Le vrac s’implante donc un peu plus pour permettre la diminution de déchets mais pas seulement. Au-delà, la boutique souhaite entretenir des liens durables avec des producteurs qui vivent et travaillent avec la même philosophie. Mademoiselle Vrac se place donc comme un acteur du changement pour un monde avec de meilleurs modes de consommation.

Par ailleurs, pour le réseau, le marché semble ouvrir une voie bien dégagée. En effet, selon les prévisions de Réseau vrac, le marché devrait atteindre 3,2 milliards d’euros d’ici 2022. Cette augmentation devrait être principalement liée au développement du réseau de magasin ainsi qu’à la reprise d’une consommation moins impactée par la crise de la covid-19.

Sources : 

“MADEMOISELLE VRAC – L’épicerie sans emballage, s’installe dans le Périgord à Périgueux ! “ Mademoiselle Vrac, communiqué de presse du 9 juin 2021

Marché du vrac en 2020 : les dix infos à retenir” Marché Bio, article du 3 mars 2021

LES FRANÇAIS S’EMBALLENT POUR LE VRAC, Leaders mondiaux de la vente en vrac” Marché de Rungis

Abonnez-vous à la Newsletter

X