oies-bernache-arcachon-observation-tourisme-bordeaux-business

Les oies bernaches dynamisent l’activité touristique hivernale du Bassin d’Arcachon

Dernière mise à jour:

Observer les oies bernaches sur le Bassin d’Arcachon est une activité qui correspond aux besoins des voyageurs actuels. En effet, si on connaît le Bassin d’Arcachon pour sa saison estivale, l’hiver offre également son lot de surprises. Au cœur du magnifique mois de novembre, où les couleurs automnales parent les feuilles d’or et où la brise marine caresse tendrement les côtes du Bassin d’Arcachon, se dévoile un spectacle naturel enchanteur.

C’est à cette période que les oies bernaches se rassemblent pour leur ballet annuel. Elles cherchent des conditions propices pour passer l’hiver. Une expérience incontournable consiste à les observer depuis un bateau, offrant ainsi une perspective unique sur cette migration majestueuse. Parallèlement, d’autres initiatives invitent à explorer la splendeur du Bassin d’Arcachon dans une atmosphère paisible et poétique. Ces activités nature correspondent à la tendance du slow tourisme. Elles répondent notamment à des besoins de sécurité, de respect de l’environnement et de la quête de sens. Le Bassin d’Arcachon offre ainsi une expérience qui allie harmonieusement l’admiration de la nature à une approche responsable et significative

Une balade en tilloles électriques pour observer les oies bernaches tout en respectant l’environnement

L’observation des oies bernaches migratrices sur le Bassin d’Arcachon n’est pas seulement une expérience naturelle remarquable. Elle offre une dynamique touristique intéressante. L’association Bionav organise des excursions à bord de tilloles électriques silencieuses. Cette initiative, qui requiert l’adhésion à l’association, se distingue par un engagement en faveur de la préservation de l’écosystème fragile du Bassin d’Arcachon. L’utilisation de tilloles électriques vise à minimiser l’impact environnemental et à éviter de perturber les oiseaux.

Pour le secteur touristique de la région, cette initiative Bionav représente une opportunité. En effet, elle répond aux attentes des touristes désireux d’associer découverte de la nature et respect de l’environnement. De plus, pour les observateurs restés à terre, la côte offre également un beau spectacle. Avec des milliers d’oies bernaches migratrices chaque année, il est donc possible de capitaliser sur cette affluence tout en sensibilisant le public à l’importance de la conservation.

tourisme-hiver-bassin-arcachon-bordeaux-business

Le mois de novembre pour découvrir la nature dans le respect

Avant la pandémie, la saison hivernale (novembre à avril) au Bassin d’Arcachon était marquée par une dynamique touristique prometteuse On notait avec un taux de réservation de séjours s’élevant à 33. Il s’accompagnait de 26% de nuitées enregistrées. Cependant, l’éclatement de la crise sanitaire a engendré une transformation significative dans les comportements touristiques. On a vu apparaître une prise de conscience écologique croissante.

Le dernier rapport du GIEC, publié en août 2021, a amplifié l’alarme environnementale, incitant à repenser les habitudes de voyage. Les voyageurs, désireux de répondre à cette urgence climatique, se tournent désormais vers des voyages plus respectueux. Ils favorisent ainsi le tourisme local et les mobilités « décarbonées ». Cette évolution s’inscrit alors dans une démarche plus large de consommation responsable, où les touristes deviennent des « consomm’acteurs » privilégiant la qualité sur la quantité. Les attentes pour des vacances réussies évoluent vers une quête de détente. Ils cherchent le dépaysement, et la découverte authentique. Il y a aussi un accent particulier sur le tourisme responsable, englobant des critères environnementaux, sociaux, et sociétaux.

Les vacanciers aspirent à des expériences empreintes de sens, marquées par la relaxation, le dépaysement, la découverte du patrimoine local, et une approche respectueuse de l’environnement. ​​Lorsque novembre déploie sa douceur sur le Bassin d’Arcachon, une réponse riche en expériences respectueuses de l’environnement se dessine donc. Au-delà de l’observation des oies bernaches d’autres activités s’organisent également.

Béatrice, une guide passionnée de la nature, explore des Prés Salés Est pour une activité captivante. Munis de bottes de pêche, les participants, dès l’âge de six ans, sont conviés à dévoiler les trésors cachés dans le sable et l’eau. Coquillages, vers, et algues révèlent leurs histoires millénaires. Béatrice partage son expertise et son matériel, initiant chacun à la reconnaissance et à la préservation de ces joyaux vivants. Cette expérience éducative, enrichissante et inspirante, invite à un voyage où les marées, les vents, et la lumière de novembre dictent le rythme. La réservation est indispensable pour rejoindre cette exploration. Elle se fait auprès de l’Office de Tourisme de La Teste de Buch, qui fournit toutes les informations nécessaires.

En novembre, le Bassin d’Arcachon devient ainsi le théâtre naturel d’une histoire où chaque participant contribue à l’émerveillement, à la poésie, et à la magie de cette saison.

Sources :

TOURISME EN GIRONDE LES GRANDS CHIFFRES En 2019, avant la pandémie” www.gironde.fr

tourisme-latestedebuch.com

Abonnez-vous à la Newsletter