Bouteilles vin bordeaux aoc design traditions

Les bouteilles de vin AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur se réinventent

Dernière mise à jour:

La gastronomie française tient presque en un seul tableau, une bouteille de vin, une baguette de pain et du fromage. Cependant ce tableau représentatif de l’art de vivre à la française pourrait bien ne plus être d’actualité. En effet, les Français consomment de moins en moins de vin ou du moins leurs habitudes changent. Le Comité National des Interprofessions des Vins fait l’état du marché. Il remarque une déconsommation du vin. Il constate des achats moins fréquents de bouteilles de vin ainsi qu’une diminution de la consommation. Selon le comité, la déconsommation s’est accentuée depuis deux ans. Elle devient du vin de plus en plus occasionnelle. Le vin se partage plus souvent lors de moments conviviaux. En effet, avec Kantar Worldpanel le comité a étudié les habitudes de consommation des Français qui ont tendance à moins consommer d’alcool notamment durant les repas. Ces derniers privilégient la consommation plaisir. Ainsi de nouvelles pistes sont à étudier pour les professionnels qui doivent repenser leur offre pour correspondre aux attentes des consommateurs. En ce sens, les AOC de Bordeaux et Bordeaux Supérieur innovent pour étonner les consommateurs. Ils misent sur un rajeunissement et mettent en avant l’originalité de la bouteille bordelaise.

Comprendre la consommation actuelle du vin 

Pour comprendre la consommation du vin il faut avant tout comprendre que les différents types de vins ne sont pas consommés de la même manière. En effet, selon l’étude réalisée par Kantar pour le Comité National des Interprofessions des Vins, trois verre sur quatre de vins effervescents sont consommés lors de l’apéritif alors que les vins rouges et rosés sont bus lors des repas neuf fois sur dix. Pour le vins blanc, il se boit lors de diverses occasion, aussi bien a table qu’a l’apéritif et entre également dans la préparation des repas. Ainsi, la consommation du vin impacte différents types de bouteille de vins. Cela s’explique notamment par des différences d’habitudes entre les consommateurs de chaque vin.  Par exemple, la consommation quotidienne de vin rouge est davantage masculine. Les femmes s’orientent plutôt vers les vins effervescents. 

Ainsi, pour les vins effervescents, l’étude remarque une consommation à l’apéritif pour les plus de 50 ans et lors des repas pour les moins de 50 ans. Pours les vins blanc la consommation diminuent également lors des apéritifs pour les plus de 50 ans. Cependant, elle se maintient à cette occasion chez les moins de 50 ans. Les vins rouges et rosés sont quant à eux les piliers de la consommation quotidienne. Cependant, une nouvelle fois, la tendance régresse pour tous les consommateurs. Si les français consomment moins de vins, il reporte leur consommation vers d’autres boissons. Deux fois sur trois, ils choisissent des boissons non alcoolisées surtout lors du repas.  Pour remplacer les vins effervescents pendant l’apéritif, les hommes s’orientent par exemple vers la bière, le rhum, la vodka. De leur côté, les femmes s’orientent vers des boissons au fruits, des bières sans alcool, des boissons au thé. Ainsi, les habitudes de consommation changent en fonction des vins et des tranches d’âge des consommateurs. Pour les professionnels du secteur, il convient de comprendre les enjeux afin d’adapter leur offre. Les vins doivent à nouveau gagner le cœur des consommateurs et les attirer avec originalité.

Bouteille verre de vin rouge
Les bouteilles des vins AOC Bordeaux et Bordeaux supérieur changent de style

Moderniser les bouteilles de vin pour s’adapter aux nouvelles habitudes de consommation

Ainsi parmi les axes, il a retenu il y a notamment le fait de renforcer le réflexe à l’apéritif. En effet, la consommation des vins effervescens et des vins blanc y est la plus importante à ce moment. D’un autre côté, le vin rouge s’associe bien souvent à la consommation de viande. Or cette dernière diminue également lors des repas. Alors, un recours possible pour le vin rouge serait d’inviter les consommateurs à le boire également lors de l’apéritif avec notamment une assiette de charcuterie ou de fromage. L’apéritif est un moment convivial, partagé entre amis ou en famille. L’ambiance est festive et les tables se remplissent de belles assiettes garnies et de bouteilles. L’idée est de se mettre l’eau à la bouche. Il faut donner envie. Et pour cela, les AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur ont décidé d’étonner les consommateurs. 

En effet, la forme cylindrique des bouteilles bordelaise se fait un relooking pour créer la surprise auprès des consommateurs. Les producteurs d’AOC Bordeaux et Bordeaux supérieur entre dans une démarche de rajeunissement d’image et d’originalité. Ils modifient l’aspect des bouteilles pour leur offrir des identités affirmées et remarquables. Par exemple, le verre de la cuvée “Monsieur Henri” se pare d’une texture satinée. Le Château Peychaud quant à lui taille le fond de sa bouteille en forme de diamant. En parallèle d’autres bouteilles s’orientent vers un positionnement eco-friendly. La cuvé Élémentaire” des Vignobles Médeville est embouteillée dans une bouteille recyclable avec un bouchon biosourcé, une cire écologique et une étiquette en papier recyclé. 

L’idée est clairement de se démarquer et d’attirer l’attention des consommateurs avec un design plus moderne ou une vision dans l’ère du temps. En revanche, si les producteurs cassent les codes de la tradition, pas question de négliger la qualité des produits. Il restent fidèles à leur mission. Les vins AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur sont des vins authentiques avec un fort engagement de qualité.

Sources : 

“Les AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur innovent !” Syndicat des Bordeaux et Bordeaux Supérieur, communiqué de presse du 14 octobre 2021
Mieux comprendre la déconsommation de vin” CNIV, étude juillet 2020

Abonnez-vous à la Newsletter

X