assurance-credit-entreprise-transaction-bordeaux-business

Le Marché de l’assurance-crédit inquiète

Dernière mise à jour:

Un marché de 8 milliards d’euros incertain. Le marché de l’assurance-crédit subit les aléas économiques et politiques, ainsi que les défaillances prévisibles des entreprises en 2022-2023. Alors qu’une reprise semble s’amorcer, le conflit actuel en Ukraine freine l’économie. Interdiction d’exporter, spirale inflationniste, hausse des prix de l’énergie… 

Des chiffres en dents de scie

Malgré les indicateurs encourageants relevés au premier semestre, le second semestre 2021 sera plus difficile. La hausse des prix des matières premières (énergie, métaux) liée à la reprise de la Chine, combinée aux quotas d’exportation stricts décidés par la Russie, mettra l’industrie européenne sous pression.

L’activité économique pourrait être ralentie notamment par de nouvelles mesures sanitaires si la pandémie venait à se déclarer à nouveau. Dans ce contexte, les ménages resteront prudents dans leurs dépenses et les entreprises continueront à investir avec circonspection.

En conséquence, la croissance devrait ralentir à environ 2% en 2021. Si ce chiffre est relativement bon par rapport à 2020 (-8%), il faut noter qu’il est bien inférieur au taux de croissance potentiel de la zone euro (+ 2,1%). Ainsi, l’écart de production ne se résorbera que partiellement en 2022 et ne retrouvera pas son niveau d’avant-crise avant 2023 au plus tôt

Une étude du cabinet de courtage AU Group vient d’être réalisé sur le sujet, en se basant, entre autres, sur :

  • l’analyse des états financiers disponibles des assureurs crédits en 2021
  • les informations de l’ICISA 
  • Les notations financières octroyées par les grandes agences de ratings aux assureurs-crédit

Selon l’étude, le marché global de l’assurance-crédit devrait atteindre 8 milliards d’euros d’ici 2021, en raison de la forte rentabilité des assureurs et d’une forte baisse des sinistres.

Ainsi, avec les mesures d’aides publiques aux entreprises, les assureurs-crédit ont bénéficié d’un effet d’aubaine, combinant une forte augmentation des primes (+7% en moyenne en 2021) et un niveau de sinistralité très bas.

Toutefois, les défauts de paiement devraient reprendre en 2022-2023. 

Le point de vue d’AU Group sur le marché de l’assurance-crédit en 2023

« Cette détérioration de la situation économique coïncide malheureusement avec la fin du « quoiqu’il en coute » (…); le spectre d’une récession en 2023 n’est plus écarté. 

Aussi, la couverture du risque politique, la caution, l’affacturage et les outils digitaux permettant de limiter et piloter les risques de crédit client, vont être primordiaux pour continuer à faire croître les entreprises en toute sécurité  (…) » explique Olivier de La Pontais – Directeur chez AU Group

Principales conclusions de l’étude  sur le marché de l’assurance-crédit 2022

Les trois plus grandes compagnies d’assurance couvrent plus de 70% du total des primes :

Euler Hermes aujourd’hui Allianz Trade (31% des parts de marché). Il affiche une augmentation de +6% des ventes en 2021.

Atradius (24% de parts de marché). Cet acteur délivre la meilleure croissance du secteur de +8.7% par rapport à 2020. Cet assureur enregistre le chiffre d’affaires le plus élevé de son histoire.

Coface (16% de parts de marché) quant à lui a bénéficié d’une augmentation de son chiffre d’affaires de 8.1%.

En outre, le développement des transactions B to B en ligne a également entraîné la création de nouveaux systèmes de sécurité des paiements, conséquence de la numérisation accélérée de la crise sanitaire. Ainsi, les banques, les assureurs-crédit, les fintechs permettent désormais aux e-commerçants de proposer des paiements immédiats différés ou fractionnés à leurs clients B2B.

Enfin, le marché connaît pour l’instant une très bonne rentabilité.

Ainsi, Atradius connaît un résultat net de 240M€ en 2021 contre 44M€ en 2020; Coface quant à lui passe de 224M€ en 2021 contre 83M€ en 2020.

Le rôle-clé de l’assurance-crédit pour l’avenir de l’économie

Dans le paysage mondial actuel, les entreprises doivent faire face à des niveaux d’incertitude plus élevés que jamais. Des tensions géopolitiques à l’essor des nouvelles technologies, il existe une multitude de facteurs susceptibles de perturber les chaînes d’approvisionnement et de perturber les opérations commerciales.

Dans cet environnement, l’assurance-crédit joue un rôle essentiel pour atténuer les risques et protéger les entreprises contre les pertes financières. En garantissant le non-paiement des acheteurs, l’assurance-crédit aide les entreprises à poursuivre leurs activités dans un monde de plus en plus instable.

La compagnie Groupama, propose ainsi des solutions d’assurances crédit pour les entreprises afin de protéger les entreprises et leur trésorerie. 

Dans les années à venir, l’assurance-crédit devrait rester une pierre angulaire du développement, en aidant les entreprises à relever les défis d’une économie mondiale interconnectée et incertaine.

Source :

Assurance-crédit Entreprise, Groupama

Abonnez-vous à la Newsletter

X