Le Groupe Amorim innove pour le secteur du vin, Interview de Franck Autard, Directeur général AMORIM France

Le Groupe Amorim, réinvente les bouchons des bouteilles de vin. Qui n’a jamais eu la désagréable surprise de tomber sur une bouteille bouchonnée ? Quelle déception de sentir ce mélange de poussière de liège, de carton mouillé, de terre humide… Avec Amorim, ce n’est qu’un lointain souvenir. En effet, l’entreprise dévoile deux nouvelles prouesses technologiques pour lutter contre le TCA. C’est une nouveauté mondiale avec une technologie anti-TCA pour les bouchons de liège naturel et également une génération de bouchons de liège micro-agglomérés. Une innovation qui vient dynamiser le secteur du vin et permettre à nos bouteilles de ne pas subir le sort du goût du bouchon. 

Comment le groupe Amorim est devenu leader sur le marché ?

Le Groupe Amorim voit le jour en 1870, il est notamment dirigé par la 4ème génération de la Famille Amorim. Au fil du temps son parcours lui a permis de devenir le premier producteur mondial de liège au monde. Il devient donc une référence en la matière avec une position de leader sur les bouchons naturels et techniques. Cette position est due à une maîtrise sans faille.

Au sein du Groupe Amorim, nous maîtrisons la qualité de la matière première

Franck Autard, Directeur général AMORIM France


Pour ainsi dire, il est désormais présent sur les cinq continents du globe à travers 5 filiales qui apportent conseil et accompagement aux professionnels.  

Amorin France est la principale filiale, elle représente pas moins de 650 millions de bouchons et 53million de chiffre d’affaires

Franck Autard, Directeur général AMORIM France

Sur le territoire, le Groupe Amorim s’est implanté dans la région de Bordeaux, une région référente du territoire pour la production de vin. En effet, la région bordelaise est riche de grands domaines viticoles dont la renommée n’est plus à faire. Au sein des deux centres de production les bouchons sont reçus brut et recoivent un traitement spécifique, notamment la customisation, le traitement de la surface ou encore la compression.  

Sur la région bordelaise, il y a deux centres de production. Un à Eysines pour les vins tranquilles et l’autre à Champs Fleury pour les champagnes

Franck Autard, Directeur général AMORIM France


Au-delà, le Groupe Amorim est également présent à Cognac et Reims, des lieux également porteurs en production viticole. Le groupe innove pour proposer des solutions au secteur viticole. En temps que premier producteur de liège, le groupe exporte ses produits dans le monde entier. De plus, il est riche d’un portefeuille client de 30 000 clients prestigieux. Il comporte une typologie de 4 clients, les négociants, les coopératives, les viticulteurs ou encore les revendeurs.

Parmi nos clients, nous comptons des viticulteurs et des grands châteaux comme Château Margaux ou encore Rothschild

Franck Autard, Directeur général AMORIM France

le groupe amorim bouchons et innovation
Amorim développe des bouchons inédits anti-TCA

Au-delà de sa volonté d’innover sur le secteur, quels sont les engagements pris par le groupe ? 

A travers ses innovations, le groupe s’engage également dans une démarche de protection et de gestion des forêts de chênes-liège. En effet, les forêts représentent environ 2,2 millions d’hectares dans le bassin Ouest de la méditerranée, notamment au Portugal, en Espagne, en France et en Italie. L’objectif est de pérenniser les forêts mais aussi l’activité des propriétaires de parcelles. En effet, le processus pour obtenir le liège est très long.

Il faut 43 ans pour faire une levée de liège

Franck Autard, Directeur général AMORIM France

Ainsi, le groupe oeuvre dans des études et des travaux pour rendre la production plus performante et plus durable. Le but est d’obtenir la meilleure qualité de chênes sans perte. 

Pour cela, elle mélange notamment les pins parasols au chenes lieges afin de les protéger et offrir de meilleurs revenus à des investissements qui se font uniquement sur le long terme. De plus, le groupe s’engage pour éviter la désertification et protéger l’environnement forestier au Portugal.

Quels sont les autres domaines d’applications pour le Groupe Amorim ?

Ainsi, le groupe construit son image grâce à ses clients prestigieux mais aussi grâce à ses engagements en matière de durabilité et de son empreinte carbone négative. Des points qui sont aujourd’hui des facteurs clés de succès. Au-delà de servir le secteur viticole, le groupe offre ses solutions innovantes à d’autres activités plus technologiques qui demandent une exigence plus poussée. Cela montre bien la connaissance et l’expérience du groupe avec le matériau.

Le liège est un matériau merveilleux

Franck Autard, Directeur général AMORIM France

En effet, le groupe intervient également dans l’industrie aérospatiale et automobile ou encore dans les matériaux de construction, l’architecture, le sport, l’énergie… Les qualités techniques du lièges se montre universelle. Il va servir pour isoler les bâtiments, équiper les terrains de sport, rendre une planche de surf plus résistante ou encore remplacer le cuir dans l’habillement

En quoi consistent les dernières innovations Amorim ?

Dernièrement, le Groupe Amorim lance deux nouveaux procédés révolutionnaires. Ils découlent tous deux de plusieurs années de recherche au sein du département R&D. C’est une des unités de recherche les plus pointues au monde dans l’industrie du liège. Ainsi Naturity et Xpür voient le jour. Ces deux bouchons inédits sur le marché offrent enfin la possibilité de neutraliser le TCA détectable. 

Tout le monde a eu l’expérience d’un vin bouchonné. Cela ruine l’expérience du consommateur et tout le travail en amont

Franck Autard, Directeur général AMORIM France

Ainsi, d’un côté le bouchon Naturity est un bouchon en liège naturel, il est taillé dans un morceau de liège entier. Afin d’éliminer la molécule qui est du au goût de bouchon, le TCA, le Groupe Amorim innove. Le groupe a ainsi, développé un processus de nettoyage du liège qui permet d’enlever le TCA grâce à la vapeur d’eau. 

De l’autre,  Xpür est un bouchon technique composé de granulés de liège. Il est issu d’un procédé anti-TCA, le plus écologique et le plus performant sur le marché. En effet, les recherches du groupe ont permis d’améliorer la technologie du CO2 supercritique. 

C’est une technologie qui ne rentrait pas dans notre démarche RSE car très énergivore et polluante

Franck Autard, Directeur général AMORIM France

Ainsi, le groupe réinvente le concept et pense une technologie qui utilise que 25 % d’energie et 10 % du CO2 de la technologie initiale. 

Le Groupe Amorim se place donc comme le leader de la production de liège. C’est d’ailleurs le seul à avoir développé ces technologies uniques. Même si la COVID-19 a impacté l’économie, le groupe ne se laisse pas abattre et continue de développer les innovations. Il soutient notamment tous ces clients en les accompagnant dans une démarche dynamique. Le liège a encore de beaux jours devant lui. Par ailleurs, Franck Autard nous aurait lui-même indiqué qu’il reviendrait à la mode. Affaire à suivre que ce soit dans nos bouteilles de vins, ou sur nos chaussures ce matériel semble bien remarquable.

Sources:

« Amorim franchit un pas décisif dans la lutte contre le TCA grâce à Naturity et Xpür, deux procédés 100% naturels et performants » Amorim, communiqué de presse du 22 janvier 2021

Interview de Franck Autard, Directeur général AMORIM France, 5 février 2021

AmorimCork

Abonnez-vous à la Newsletter