cafe-grains-exportation-aromes-bordeaux-business

Le café et son essor inépuisable

Dernière mise à jour:

Le café garde le titre de boisson phare depuis de nombreuses années. Tout cela malgré la popularisation du thé et de ses bienfaits, ou encore des sodas et jus de fruits. Certains le préfèrent dès le réveil, pour un coup de boost, d’autres le dégustent en finissant leur repas. Quoi qu’il en soit et peu importe les goûts de chacun, les ventes poursuivent leur ascension. C’est pourquoi les entreprises de torréfactions mettent les bouchées doubles en investissant dans de meilleures usines.

Le café continue de séduire 

Selon l’Organisation Internationale du Café, entre 2019 et 2020, plus de 165 millions de sacs de 60 kg de café ont été produits (1). Au total, cela représente 9,9 milliards de kg de café, soit une quantité astronomique. En 10 ans, la production mondiale a été multipliée par 1,3 puisqu’en 2010, elle s’élevait à 7,68 milliards de kg de café (1). En somme, ce sont des millions de tonnes de marchandises qui sont exportées dans le monde puis consommées quotidiennement. Concernant la France, il est certain que les français sont adeptes du café, sous toutes ses formes. En effet, selon le Syndicat Français du Café, en 2021, sans prendre en compte le lieu, 93,5 % des français consomment du café (2). Cependant, on comptabilise seulement 5,8 % des produits vendus étant bios, une faible part de marché pour un secteur en plein essor (2).

La provenance du café joue un grand rôle dans la qualité du grain mais aussi ses saveurs. Par exemple, les deux principaux exportateurs de grains non torréfiés (café vert) en France, offrent un plaisir gustatif différent. En effet, le Brésil, producteur de la moitié de l’Arabica mondial, donne un café au goût subtil. En ce qui concerne le Vietnam, le plus gros producteur de Robusta, propose un café à l’essence moins raffinée. Concernant les autres pays phares de l’exportation de café, chacun a aussi ses propres saveurs. La Colombie est connue pour son grain légèrement acidulé, quant à l’Ethiopie, c’est pour son arôme intense. Pour une note fruitée le café du Guatemala est idéal, sinon, pour plus de générosité, celui du Mexique sera parfait. 

Des usines de plus en plus performantes

Près de Bordeaux, Cushman & Wakefield accompagne l’ouverture d’une usine de production et conditionnement de café de 8 000 m² (3). C’est à 20 km de la métropole, à Cestas, que cette usine va accueillir Destination, une entreprise bordelaise de torréfaction. Lors de cette transaction, Cushman & Wakefield, acteur mondial des services dédiés à l’immobilier d’entreprise, conseillait les deux parties. Destination, torréfacteur spécialisé dans les produits bios issus du commerce équitable multiplie par 3 sa productivité grâce à cet investissement (3).

En effet, ce nouveau site de production et de conditionnement est beaucoup plus grand et moderne que leur ancienne usine. Cela leur permet notamment de réintégrer la production de thé, actuellement externalisée, tout en augmentant considérablement leur efficacité. Sur 8 000 m², presque la moitié est dédiée au stockage et plus d’un tiers au broyage du café (3). L’espace de torréfaction occupe quant à lui 1 280 m² puis 500 m² sont consacrés aux bureaux et locaux sociaux (3). 

A Bordeaux, ce sont les Cafés Régus qui font sensation, situés sur le Cours Portal. Cet établissement est le plus ancien torréfacteur de café à Bordeaux, depuis 1936. Cela fait maintenant presque 90 ans que la même famille sélectionne, torréfie et prépare les grains. Cette entreprise familiale connue de père en fils dans la région bordelaise met en avant proximité, partage et excellence. L’entreprise s’est adaptée au fil du temps mais les saveurs quant à elles restent authentiques et intenses.

En outre, avec l’essor du e-commerce, Destination devra aussi faire attention à ce réseau de concurrence. Dans la région, c’est notamment le cas de Maxi Coffee, placé comme n°1 en expert café sur internet. Mêlant physique et virtuel mais aussi formation dans les métiers du café, Maxi Coffee est sur tous les fronts. Face à cette concurrence très présente, Destination devra se démarquer, plus particulièrement par la qualité de ses produits par exemple.

Sources :

  1. “Production totale de tous les pays exportateurs (en milliers de sacs de 60 kg)”  Organisation Internationale du Café
  2. « Les chiffres clés 2021 du café » Syndicat Français du Café 
  3. Cushman & Wakefield, communiqué de presse du 21 juillet 2022
Abonnez-vous à la Newsletter

X