tourisme-responsable-tendance-gironde-bordeaux-business

Le business de l’été 2022, tendances et incertitudes dans le tourisme

Dernière mise à jour:

L’industrie du tourisme a été durement touchée par la pandémie. Avec la fermeture des frontières et les restrictions de voyage en vigueur, de nombreuses entreprises ont été contraintes de fermer leurs portes… En 2020, les voyages internationaux ont diminué d’environ 70 %, et de nombreux pays, dont la France, luttent encore pour remettre à flot l’économie touristique. L’été 2022 était donc attendu avec quelques inquiétudes. Toutefois, certains signes montrent que le secteur commence à se redresser.

Une reprise encourageante de tourisme en juillet 2022

En France, par exemple, le secteur du tourisme commence à rebondir, grâce notamment à des températures record. Août 2022 s’annonce comme un mois charnière pour l’économie touristique, avec des températures record qui devraient attirer des visiteurs du monde entier. Cependant, le secteur n’est pas forcément au beau fixe. L’inflation est en hausse et les restrictions budgétaires rendent les vacances d’été difficiles pour les familles.

Pour l’instant, malgré des difficultés, l’hôtellerie et la restauration connaissent des chiffres encourageants. Ainsi, en juillet 2022, l’activité du secteur est en hausse de 4,2% par rapport à juin. La région Île-de-France a été particulièrement performante, avec une croissance de 50,9 %.

Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration est un secteur crucial pour l’économie de nombreuses régions de France notamment dans un contexte touristique. Le secteur génère également d’importantes recettes fiscales pour le gouvernement, qui peuvent être réinvesties dans d’autres domaines tels que les infrastructures ou les services publics. La croissance continue de l’industrie hôtelière et de la restauration est donc vitale pour l’économie française dans son ensemble.

La Dune du Pilat

Le retour des touristes étrangers, un signe d’encouragement qui peine à se voir en Gironde

Avec la levée des restrictions de voyage post-crise et la réouverture des frontières, les visiteurs étrangers dépensent plus d’argent dans les entreprises françaises, ce qui se traduit par une augmentation de +50% des achats par carte internationale.

Répartition des dépenses par nationalité

  1. Américains (20,3% des dépenses par carte étrangère contre 10% en 2021)
  2. Belges(17,3% contre 27,5% en 2021)
  3. Britanniques (14,1% contre 12,6% en 2021)
  4. Hollandais (10,9% contre 16,4% en 2021)
  5. Allemands (7% contre 6,4% en 2021)

Les régions en tête :

  • +166% en Bretagne
  • +148,6% en Ile-de-France
  • +95,3% en Corse
  • +87,2%, dans les Pays de la Loire
  • +77,7% dans les Hauts de France

(Chiffres SUM’Up, étude juillet 2022)

Cultiver l’expérience touristique, enivrante et durable

En Gironde, l’actualité malheureuse due aux incendies ne doit pas décourager les visiteurs mais profiter à un tourisme durable et solidaire. Le département de la Gironde a mené une enquête début 2022 concernant les pratiques et les attentes des Girondins dans le domaine du loisir et du tourisme en Gironde. Il en ressort que les girondins perçoivent le tourisme comme majoritairement positif pour le département. Cependant, ils identifient certaines limites notamment sur les sujets de déplacements, de logements, de préservation de l’environnement.

Les incendies dévastateurs de juillet 2022 ont cependant bien ralenti cette tendance, en portant un coup sérieux à l’économie girondine. Acteurs publics et privés s’affairent depuis d’une part à déterminer les possibles indemnisations du secteur, d’autre part à rassurer les vacanciers pour un mois d’août réussi.

Dans un contexte de forte inflation, il est important d’identifier les moyens d’améliorer l’expérience touristique.  La clé est de se concentrer sur la création d’expériences touristiques durables et responsables qui sont également exaltantes. Il s’agit de proposer aux touristes des activités non seulement respectueuses de l’environnement, mais aussi passionnantes et mémorables.

Faire appel à des guides locaux qui connaissent bien la région et peuvent offrir un aperçu de la culture et de l’histoire de la région, proposer des visites guidées axées sur l’environnement et la durabilité… Le défi pour le secteur du tourisme sera de trouver un équilibre entre l’offre d’expériences touristiques durables et la génération de revenus suffisants pour rester à flot. Tout en s’assurant que les visiteurs vivent une expérience positive pour s’inscrire durablement dans un tourisme responsable.

Source : “TOURISME” Gironde.fr

Abonnez-vous à la Newsletter

X