Habillement vêtements magasin

Habillement, un bilan mitigé en septembre 2021 pour les magasins

Dernière mise à jour:

Le marché de l’habillement connaît une situation en demi-teinte alors que la vie reprend son cours. En septembre 2021, l’Alliance du Commerce met en lumière un bilan mitigé quant à la fréquentation et au chiffre d’affaires des enseignes physiques en France. Face à ces constats, l’Alliance du Commerce demande au Gouvernement de faire un geste pour tous les commerces impactés. En cause, des éléments qui ne facilitent pas la relance de leur activité. D’autant plus que la pandémie a fait évoluer de nombreux éléments dans la vie et les envies des consommateurs. 

L’habillement en commerce physique perd du terrain

Renouveler sa garde robe, faire du shopping sont des activités que les Français apprécient. D’autant plus qu’après plusieurs mois de fermeture, les commerces d’habillement font tout pour attirer à nouveau les clients dans leurs rayons. Ces derniers n’ont en effet pas eu l’occasion de se rendre dans leurs magasins d’habillement préférés, à cause des mesures sanitaires liées à la pandémie. Mais le mois de septembre se montre plus souple quant à ces mesures. Plus de confinement, ni de couvre-feu sur la métropole. 

Toutefois, l’habillement connaît une baisse de son chiffre d’affaires en septembre 2021 de 5,5% par rapport à septembre 2019. Cette baisse s’explique par de nombreux facteurs relatifs aux impacts et aux conséquences de la pandémie sur les habitudes d’achat des clients. A commencer par l’essor de la vente en ligne qui permet aux enseignes de l’habillement de continuer à vendre même durant la période de confinement. Aussi, les plateformes type marketplace, et sites e-commerce pour la vente de vêtements connaissent une croissance fulgurante. 94% d’activité en plus par rapport à septembre 2019, et 32% de plus qu’en 2020. 

L’arrivée du e-commerce bouleverse l’activité des magasins sur leur site physique. Les habitudes de l’achat en ligne se sont rapidement ancrées dans les habitudes des clients, qui n’hésitent pas à commander plutôt que de se déplacer. Un gain de temps par rapport à leur quotidien, mais aussi la possibilité de trouver plus de choix… Tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur. Car le mois de septembre n’était plus concerné par le confinement ou le couvre-feu, certes… Mais l’entrée en vigueur du pass sanitaire pour accéder aux centres commerciaux et à tous les grands espaces publics clos a mis un coup de frein à la reprise. 

Vente magasin commerce
La vente en ligne bouscule les comportements d’achat des clients.

Une fréquentation différente selon l’emplacement

Tous les magasins d’habillement n’ont pas le même résultat en termes de vente et de fréquentation au mois de septembre 2021. En effet, selon leur emplacement, et leur cadre, ils ont plus ou moins de facilité à vendre leurs produits. Le recul du chiffre d’affaires est alors plus marqué dans les centres commerciaux que dans les commerces indépendants. -9,4% pour les enseignes d’habillement se trouvant dans les centres commerciaux de centre-ville, et -8,4% pour ceux qui se trouvent en périphérie des villes. Les magasins indépendants, se trouvant au coeur des villes enregistrent quant à eux une baisse de -6,8% de leur chiffre d’affaires.

Les enseignes d’habillement qui n’ont qu’un impact mineur se situent dans les zones d’activités en périphérie. Elles n’enregistrent que -0,9% de chiffre d’affaires perdu en septembre 2021. Mais un format de magasin d’habillement a su tirer son épingle du jeu en enregistrant une croissance : l’outlet. Proposer des vêtements de marque en fin de série à prix cassés attire davantage les clients. Ainsi, les enseignes outlet ont enregistré une croissance de 9,9%. 

Bien que la fréquentation semble plus faible qu’avant la pandémie, le mode de consommation du client, lui, évolue. En effet, davantage de personnes se rendent dans un magasin d’habillement pour acheter, et non pas pour observer. Grâce à internet, ils peuvent plus facilement comparer, voir si le produit est disponible près de chez eux, et l’essayer en boutique. 

Dans le même temps, l’indice des loyers commerciaux continue d’augmenter. Face à la baisse de l’activité des commerces de l’habillement, l’Alliance du Commerce réclame un gel de cet indice, en hausse de 2,6% au deuxième trimestre 2021. De plus, la hausse à venir du coût des matières premières et les retards dans les livraisons contribuent plus que jamais à l’impact de ce secteur d’activité… Secteur déjà bien touché par la pandémie.

Sources : 

-5,5% de chiffre d’affaires en magasin. Face au risque d’explosion des coûts, l’Alliance du Commerce demande un gel temporaire de l’évolution des loyers commerciaux. Communiqué de l’Alliance du Commerce publié le 5 octobre 2021

Baisse du chiffre d’affaires du commerce de mode : -5,5% en septembre Alliance du Commerce

Abonnez-vous à la Newsletter

X