tpe-entreprise-activite-bordeaux-business

Gironde, les TPE toujours impactées par les conséquences de la pandémie

Dernière mise à jour:

Les TPE girondines sont toujours impactées par la pandémie et ses conséquences sur le long terme. L’Observatoire des TPE en Gironde (1) a mené une enquête auprès de chefs d’entreprises pour connaître leur situation et dresser un portrait de la situation. Si certaines entreprises ont réussi à rebondir, portées par un secteur qui a réussi à évoluer et s’adapter… D’autres ont subi une baisse de leur activité importante. Une baisse, qui, encore aujourd’hui, se ressent sur la relance d’activité des entreprises. 

ecommerce-entreprise-ordinateur-bordeaux-business
les TPE peinent à retrouver leurs activités d’avant pandémie

Les TPE en Gironde, face à des difficultés de relance

Après la pandémie, le mot d’ordre pour toutes les entreprises était : reprise. Relancer son activité, quitte à repenser sa stratégie, son approche, pour se concentrer sur l’essentiel. Pour autant, malgré la volonté des TPE girondines de repartir sur le bon chemin, beaucoup n’ont pas réussi à atteindre leurs objectifs. En effet, si la part des chefs d’entreprise à la tête d’une TPE qui estiment une hausse de leur activité a augmenté de 2 points… Une entreprise sur 3 déclare ne pas avoir réussi à retrouver son niveau d’avant la crise. 

Qu’est ce qui a changé pour que les TPE rencontrent de telles difficultés ? Tout d’abord, face aux conséquences économiques de la pandémie sur la trésorerie des entreprises, toutes n’ont pas pu maintenir leur niveau d’emploi. Beaucoup de postes ont été supprimés pour ne conserver que les postes les plus essentiels pour faire tourner les entreprises. D’autant plus que les priorités des TPE changent. 

Infographie du rapport de l’observatoire des TPE – janvier 2022

À l’échelle régionale, les TPE affichent une hausse de leur chiffre d’affaires au 4e trimestre 2021. Une hausse portée par les entreprises du secteur Café, Hôtel, Restaurant, qui affichent des résultats largement supérieurs au 4e trimestre 2020. Cette période correspond à la fermeture administrative de ces établissements, à cause des confinements liés à la pandémie

Une variation qui dépend aussi de la fréquentation 

De nombreuses TPE voient leur activité évoluer en fonction de la fréquentation de leur clientèle. Si le secteur des CHR voit sa fréquentation décoller avec l’arrêt des restrictions d’ordre sanitaire, tous ne sont pas logés à la même enseigne. Certains secteurs ont vu leur activité évoluer, puis diminuer entre le 3ème et le 4ème trimestre 2021. La pandémie n’est plus la seule cause qui touche l’activité des entreprises. En effet, les impacts liés à la guerre en Ukraine et à d’autres problématiques liées à la pénurie de certaines matières premières impactent leurs résultats.

Avec l’essor du e-commerce, certaines activités commerçantes subissent de plein fouet le “désamour” des clients pour les achats en boutique physique. Outre le commerce, d’autres secteurs d’activité comme le bâtiment, les activités agricoles connaissent une baisse de leur volume d’activité. 

L’autre secteur représentatif de la pandémie concerne les entreprises du transport. En effet, avec les confinements, peu de personnes utilisent les transports en commun. Après la pandémie, cette tendance s’est confirmée avec le recours massif au télétravail au sein des TPE et de toutes les entreprises. Ce qui n’a pas aidé les entreprises de ce secteur à tirer leur épingle du jeu. 

Sources : 

(1) Observatoire de la TPE en Gironde. Etude réalisée par CEGAL et CECOGEB en janvier 2022

Abonnez-vous à la Newsletter

X