Expert-comptable et digitalisation : la transformation du métier

Le métier d’expert-comptable n’échappe pas à la digitalisation. Il s’intègre même dans une mouvance plus large de transformation digitale des métiers du chiffre et du droit. Ainsi, la comptabilité assiste au développement d’outils informatiques spécifiques de plus en plus complets et performants. Déjà dans les esprits depuis une dizaine d’années, la digitalisation des processus métiers a vécu un coup d’accélérateur avec la Covid-19. Une nécessité pour pouvoir continuer à travailler efficacement malgré les contraintes de distance. Quoi qu”il en soit, la transformation numérique du métier d’expert-comptable pousse à revoir les missions confiées, ainsi que même la relation entre l’expert-comptable et ses clients.

Digitalisation de la communication : un expert-comptable à distance

Avant même de parler des logiciels propres à la comptabilité, le digital réinvente les modes de communication en entreprise. Favorisant le travail collaboratif et palliant autant que possible les lacunes liées au travail à distance, il propose des solutions de communication complètes. Pour échanger, les chats professionnels se démocratisent. Slack, Microsoft Teams, Google Hangouts… Dans la continuité, les solutions Cloud telle que le Google Drive permettent de stocker et partager des fichiers, ainsi que de travailler en commun sur un même document sans avoir à se trouver au même endroit. 

Plus question également de renoncer aux rendez-vous et aux réunions. Les visio conférences deviennent la règle aussi bien en interne entre les collaborateurs, qu’avec les clients. Calendly, Google Agenda, Zoom… Pour un expert-comptable, plus que le maintien de l’activité, la digitalisation s’avère en réalité génératrice de réactivité, efficacité, rentabilité.

expert-comptable digitalisation logiciel comptable
Avec le digital, c’est toute une façon de vivre son métier qui change.

IA et comptabilité, la fin des tâches chronophages et rébarbatives

Les logiciels de comptabilité, notamment les plus modernes, permettent une automatisation quasi-parfaite de bon nombre de tâches. A commencer par la saisie des données en écritures comptables.

Pour ce faire, les logiciels se dotent d’IA capables de reconnaître les documents, les factures, les tickets de caisse… Il y détecte automatiquement les mentions clés pour compléter tous les champs nécessaires. Ainsi, l’expert-comptable ou le chef d’entreprise n’a plus qu’à vérifier et confirmer l’import dans le logiciel comptable. Plus encore, ils peuvent être synchronisés avec le compte bancaire de l’entreprise. Ainsi, l’IA est en mesure de faire le rapprochement entre les paiements et les factures émises.

Plus que des logiciels cantonnés à la comptabilité, les outils informatiques de gestion d’entreprise croisent leurs fonctionnalités. Si bien qu’aujourd’hui, logiciels comptables et CRM peuvent soit proposer des usages identiques, soit travailler ensemble en se connectant. Ainsi, en plus de l’émission de factures, le logiciel s’occupe également de la relance en cas d’impayés par exemple.

La digitalisation élimine donc les tâches chronophages et à faible valeur ajoutée pour l’expert-comptable comme pour le client. Qu’elles soient réalisées par le comptable ou le chef d’entreprise directement, elles dégagent en tout cas un temps précieux et permettent de se concentrer sur des missions plus importantes, son cœur de métier.

Conseil de l’expert-comptable, une valeur ajoutée retrouvée grâce à la digitalisation

Grâce au gain de productivité dégagé par la digitalisation et l’automatisation, l’expert-comptable peut désormais intervenir davantage sur des tâches à forte valeur ajoutée. Ils sont ainsi en mesure de se concentrer sur du conseil comptable, de l’analyse, de la mise en place de tableaux de bord et d’indicateurs propres à chaque entreprise…

conseil expert-comptable chef d'entreprise
L’informatique rejoint également les missions des experts-comptables, grâce à la digitalisation.

Désormais, de plus en plus de cabinets accompagnent leurs clients dans l’installation de logiciels de comptabilité et la formation à leur utilisation. Particulièrement plébiscitées par les TPE et les PME, ces prestations contribuent à redonner aux experts-comptables leur rôle de partenaire de confiance. A ce titre, ils viennent concurrencer les distributeurs traditionnels de logiciels professionnels, de moins en moins nombreux sur le territoire. Sur la région bordelaise, on trouve encore quelques références en la matière, comme Arc Gestion Aquitaine ou encore RI2T. 

Loi Pacte, l’accent sur le conseil des experts-comptables

Entrée en vigueur en mai 2019, la loi Pacte réduit les démarches fastidieuses et chronophages pour missionner un expert-comptable. En simplifiant la collaboration, elle crée une relation plus avantageuse entre l’expert-comptable et le dirigeant. Elle lui permet d’être plus actif et de valoriser sa plus-value.

Pour y parvenir, la loi Pacte a créé la notion de mandat implicite. Ainsi, elle rend suffisante une simple lettre de mission pour lancer une prestation. Dans le même temps, elle élargit les champs de compétences et d’intervention des experts-comptables. Jusqu’alors, ils n’étaient pas habilités à réaliser le paiement de dettes par exemple pour le compte de leurs clients. Désormais, avec un mandat de paiement, l’expert-comptable peut se charger de ces missions.

De plus, les conseils de l’expert-comptable s’ouvrent à des domaines d’expertise périphériques. Plus que les conseils comptables et fiscaux habituels, il ouvre ses champs d’interventions au conseil environnemental ou numérique par exemple. La loi Pacte et la digitalisation, par des chemins très différents, concourent donc tous deux à la valorisation du conseil en comptabilité.

Abonnez-vous à la Newsletter