événementiel discours événement

Événementiel, entre espoir et doutes face à la pandémie

Dernière mise à jour:

Le secteur de l’événementiel est-il prêt à se relancer durablement, ou sera-t-il à nouveau frappé par la pandémie ? Il s’agit de l’un des secteurs qui a connu le plus de difficultés depuis deux ans maintenant, touché par les confinements et les mesures sanitaires. Le contexte inédit et soudain n’a pas aidé, forçant les acteurs de l’événementiel à proposer des alternatives en catastrophe. La fin d’année 2021 marquait alors la reprise des événements en présentiel… Mais la pandémie, pas encore derrière nous, continue d’inquiéter.

L’événementiel victime du raz de marée nommé Covid-19

La pandémie de Covid-19 a marqué un changement de fond pour le fonctionnement de tous les secteurs d’activité. La mise en place du télétravail a été forcée, parfois une découverte pour quelques entreprises… Mais tout de même faisable relativement facilement. Cependant, pour d’autres secteurs, l’adaptation a demandé plus de moyens, de temps. Cela est notamment le cas de l’événementiel qui a été très impacté par la pandémie. 

Événements professionnels ou privés, rien ne pouvait plus avoir lieu physiquement en France. Face à la soudaineté de ces contraintes, de nombreux événements ont été reportés, voire annulés. Les salles de spectacles ont été fermées sans aucune date de réouverture annoncée, les salons professionnels annulés. Comme pour les autres secteurs d’activité, l’événementiel s’est voulu à distance. Ainsi, la tenue de webinaires ou de conférences en ligne a permis de maintenir une certaine activité. 

Toutefois, les organisateurs d’événements se sont heurtés à trois problèmes majeurs. Le premier, un manque de temps pour s’organiser. La rapidité de mise en place du confinement a pris de court les organisateurs d’événements. La seconde, un problème d’ordre technique. Créer des événements en ligne demande un certain matériel et des moyens techniques différents. Des besoins techniques qui entraînent parfois des aléas, bugs ou problèmes d’accès. 

fête événement professionnel
Les événements physiques dépendent de la situation sanitaire.

Une mise en place qui tend à se pérenniser

L’événementiel à distance n’a pas été une évidence immédiatement, même pour les participants, trop habitués à se déplacer. Pour autant, tout commes les organisateurs, ils ont su prendre le pli en proposant exclusivement des événements digitaux. Ce mode de fonctionnement permet de continuer à échanger, accompagner, soutenir… Mais pour autant, le secteur de l’événementiel craint le retour d’une nouvelle vague de Covid-19.

Depuis le mois de septembre, les événements en présentiel reprennent à un rythme plus que soutenu. Tant que les événements peuvent avoir lieu en physique, les organisateurs du secteur événementiel en profitent, tout en conservant à la fois un format à distance pour les participants qui ne peuvent pas se déplacer… Ou qui veulent prendre leurs précautions. 

Comme le fonctionnement hybride en entreprise avec le télétravail et le travail sur site, le secteur de l’événementiel s’appuie désormais sur sur cette binarité physique / distanciel pour répondre à tous les besoins… Mais aussi pour s’adapter plus facilement aux prochaines vagues, s’il y en a. Le secteur est-il voué à poursuivre son activité de cette manière ? 

Sources : 

Comment les entreprises dans l’événementiel peuvent-elles résister à une 5ème vague de COVID ? Communiqué publié par Digitevent le 30 novembre 2021

Covid : de nouvelles mesures pour l’événementiel – Déplacements Pros

Abonnez-vous à la Newsletter

X