Employeur Pro-Vélo, favoriser l’usage du vélo en entreprise

Dernière mise à jour:

Le programme Objectif Employeur Pro-Vélo est un programme mis en place par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette. La Fédération agit à travers un réseau de 450 associations sur l’ensemble du territoire. Son objectif est d’apporter des réponses concrètes aux cyclistes. Elle souhaite également favoriser l’usage du vélo comme un mode de déplacement du quotidien. Ainsi, elle apporte une voix dans les politiques de transports, la réglementation, les aménagements ainsi que l’éducation. Le programme Objectif Employeur Pro-Vélo a notamment été financé à 50 % par Eni. Il s’agit d’une société énergétique mondiale engagée dans la transition énergétique. Des engagements et une politique RSE qui lui valent le label médaille Gold de Ecovadis. Les employeurs sont désormais accompagnés pour développer une culture du vélo sur leurs sites employeurs. 

Des mutations dans l’usage du vélo au fil des années

Le but du programme Objectif Employeur Pro-Vélo est de remettre sur le devant de la scène la pratique du vélo dans le cadre des entreprises. Plus globalement, sur le territoire on a assisté lors des dernières années a une véritable désaffection du vélo. Les utilisateurs délaissent alors le vélo pour une motorisation individuelle favorisée par des choix politiques. Dans les années 50, le Vélosolex et la Mobylette ont accéléré le phénomène. La motorisation s’impose et devient par ailleurs une norme sociale. Le vélo voit donc deux concurrents de taille, les automobiles et les vélomoteurs. Si il est normal et plus rapide de se déplacer avec un engin motorisé, cela implique de nouvelles problématiques sur la route pour les cyclistes. En effet, le trafic pose des problèmes de sécurité. Face aux dangers, les cyclistes ne sont pas forcément tranquilles sur les routes. 

Bien des années plus tard, les enjeux ne sont plus les mêmes. L’urgence climatique pousse à repenser la mobilité et Employeur Pro-Vélo est un acteur du changement. Par ailleurs, le trafic en ville pose de nombreuses problématiques. Entre les embouteillages, les nuisances sonores et la pollution, le vélo semble être une alternative. Cependant, il convient de noter que le retour du vélo ne peut se faire sans aucunes mesures. Il conviendra d’accompagner ce mode de transport doux comme cela a été le cas pour les voitures auparavant. En effet, il faudrait par exemple inciter par une adaptation de la réglementation, par des aides financières, par un soutien à l’industrie, par une valorisation sociale ou encore culturelle. Le programme Objectif Employeur Pro-Vélo s’inscrit dans cette démarche et fait un pas vers le développement de l’usage du vélo. 

Femme travail vélo ville
Le programme Objectif Employeur-Pro-Vélo favorise l’usage du vélo

Développer un peu plus l’usage du vélo en entreprise avec Employeur Pro-Vélo

Également soutenu par l’ADEME, le programme Objectif Employeur Pro-Vélo accompagne les employeurs privés, publics et associatifs afin de développer une culture du vélo. L’idée est de répondre à des enjeux environnementaux qu’il convient de plus ignorer. Ainsi, le programme aide la mise en place de solutions pour la promotion des déplacements à vélo entre le domicile et le lieu de travail. Le programme agit auprès des collaborateurs, clients et fournisseurs. Afin de correspondre à chaque structure, l’accompagnement est sur-mesure. Ce sera l’occasion pour les employeurs de recueillir de précieux conseils et une prime pour mettre en place les équipements et services du programme. 

Ainsi des webinaires du programme Objectif Employeur Pro-Vélo accompagnent les organisations publiques, privées ou associatives ainsi que les réseaux professionnels. Les webinaires permettent de comprendre les enjeux de la démarche. Les prochains webinaires pour les organisations publiques, privées ou associatives ont lieu le 25 février de 14 à 15h, le 9 mars de 11 à 12h et le 31 mars de 14 à 15h. Les réseaux professionnels pourront participer aux webinaires le 28 février de 13 à 14h et le 7 mars de 11 à 12h 

Les ambitions du programme sont de financer 25 000 stationnements vélo, promouvoir des services avec des formations pour la pratique du vélos ou encore guider 4500 sites employeurs pour obtenir le label “Employeur Pro-Vélo” 

Sources : 

“Objectif Employeur Pro-Vélo” OEPV, communiqué de presse du 8 février 2022“Le vélo dans la ville : un révélateur social” Jean-René Carré, Les cahiers de médiologie 1998/1 (N° 5), pages 151 à 164

Abonnez-vous à la Newsletter