Duoday handicap fauteuil entreprise

DuoDay, démocratiser l’emploi des personnes handicapés

Dernière mise à jour:

Le DuoDay cherche à réconcilier le monde de l’emploi et les personnes en situation de handicap. Arrivé dans le Lot-et-Garonne en 2015, il prend une envergure nationale en 2017. Cet événement s’intègre désormais dans la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées. Le concept du DuoDay consiste à former des binômes entre un collaborateurs dans une entreprise et une personne handicapée. Il s’agit alors de faire découvrir le métier et de participer aux tâches habituelles. Largement soutenue par un grand nombre d’associations, de collectivités, de chefs d’entreprise, de salariés et l’ensemble du gouvernement, le DuoDay 2020 a pu se dérouler sans encombre malgré la crise sanitaire. Un franc succès avec la réalisation de près de 10 000 duos, comparés au 179 de l’édition de 2017. (1)

En novembre 2021, la 4èmé édition nationale bat un nouveau record de participation avec 17 000 duos enregistrés sur la plateforme duoday.fr. C’est donc 32% par rapport à 2019. En complément, l’événement a généré des milliers d’initiatives et de duos supplémentaires organisés dans toute la France et non référencés sur la plateforme duoday.fr.

Le DuoDay, un pas de plus pour l’emploi inclusif

L’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap font partie des enjeux prioritaires du gouvernement. Ainsi, en 2018, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, prenait l’engagement de créer 100 000 emplois supplémentaires pour les personnes handicapées d’ici 2022. Dont 40 000 dans les entreprises adaptées. (2)

Et pour cause, malgré la volonté étatique d’insérer les personnes handicapées sur le marché de l’emploi, les chiffres parlent encore d’eux-même. Ainsi, on compte en France 2,7 millions de personnes handicapées en âge de travailler (15-64 ans). Pourtant, seulement 938 000 ont un emploi. Par conséquent, le taux de chômage des personnes en situation de handicap est particulièrement élevé. Selon l’Agefiph, 57 % d’entre elles sont sans emploi depuis un an contre 45 % de la population active. D’ailleurs, la durée moyenne du temps de chômage est aussi plus longue. 801 jours contre 595 jours de moyenne nationale. (2)

Le DuoDay cherche donc aussi à faire émerger des solutions facilitant l’employabilité des personnes handicapées. En créant la rencontre, cet événement permet à l’entreprise de prendre conscience de la situation réelle des travailleurs handicapés, ainsi que de lever les freins à l’emploi.

Avec Elisabeth Borne, Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, nous nous réjouissons de la créativité dont les employeurs ont su faire preuve pour s’adapter au contexte de crise en maintenant leur engagement dans cette journée importante pour l’emploi des personnes handicapées.

Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre en charge des personnes handicapées

Ainsi, cette 3ème journée nationale du DuoDay a rassemblé quelque 12 404 employeurs, 19 113 personnes en situation de handicap et 2 900 structures accompagnantes. (1)

Emploi et handicap, vers la fin des idées reçues ?

La Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées et le DuoDay a su mobiliser employeurs publics et privés. Ainsi, de nombreuses structures ont pris des engagements en faveur d’une politique RH plus inclusive. Maintien dans l’emploi, recrutement inclusif, sensibilisation au handicap… Autant de démarches et d’actions pour déconstruire les jugements et donner une vision plus fidèle de la réalité du handicap au travail.

Femme handicap fauteuil entreprise
Le DuoDay permet la rencontre entre travailleur handicapé et entreprise.

“Ces rencontres permettent de faire tomber les préjugés et les idées reçues sur emploi et handicap, il est primordial de poursuivre cette dynamique pour lever les freins à l’emploi. »

Rappelons néanmoins que les entreprises sont tenues par la loi d’embaucher au minimum 6 % de collaborateurs en situation de handicap. En vigueur depuis 2005, cette obligation n’est toutefois pas grandement respectée. Ainsi, si environ 80 % des entreprises de plus 20 salariés emploient au moins une personne handicapée, seules 30 % d’entre elles remplissent leurs obligations face à la loi. (2)

L’insertion professionnelle des personnes handicapée, la mission du DuoDay mais surtout des acteurs en région

Le DuoDay se fait donc le prétexte pour remettre le sujet sur la table. A cette occasion, de nouvelles entreprises ont signé le Manifeste pour l’inclusion des personnes handicapées dans la vie économique. On peut penser aux Groupes Nestlé et Naval Group (1). D’autres en ont profité pour formaliser des accords pour l’emploi des personnes en situation de handicap et des proches aidants. C’est notamment le cas de la banque privée de La Banque Postale, dont sa filiale Immobilier Conseil prévoit de recruter une personne sur deux en situation de handicap. En complément, ces rencontres permettent également de déceler des opportunités et des secteurs d’activité propice au recrutement de personnes handicapées. Notamment dans les filières en tension telles que le numérique.

Pour accompagner l’insertion professionnelle, des organismes et acteurs en région œuvrent chaque jour sur le terrain. Aussi n’est-il pas nécessaire d’attendre les grosses manifestations médiatisées pour prendre sa part de responsabilité sociétale. Parmi les organismes consacrés au sujet tout au long de l’année, on peut citer Cap Emploi 33 sur Bordeaux (3) ou encore l’Agefiph.

Il en va de même pour des événements et manifestations professionnels comme les Rencontres Emploi Handicap (4). Organisée chaque année sur Bordeaux, l’édition 2019 avait alors rassemblée 200 recruteurs pour 1500 offres d’emploi autour de 6 conférences et 1 espace de formation professionnelle.

DuoDay 2021, un nouveau record pour l’événement en faveur de l’inclusion des travailleurs handicapés

Véritable temps fort de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, le DuoDay est devenu un évènement incontournable avec cette année, plus de 30 000 offres d’accueil déposées par les employeurs sur la plateforme !

Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées

Cette année, l’opération rencontre un véritable engouement tant des employeurs que des personnes en situation de handicap. La plateforme duoday.fr rapporte en effet 9 110 employeurs inscrits ; 30 252 offres de duos (contre 18 481 en 2019) ; 30 165 personnes en situation de handicap inscrites (contre 19 632 en 2019) ; 3 294 structures accompagnant des personnes impliquées. Au final, l’événement a permi de constituer 17 000 duos sur la plateforme duoday.fr. Et cela, en plus des milliers d’initiatives et de duos dans toute la France, non référencés sur la plateforme duoday.fr.

Les dirigeants ont définitivement réalisé que cette opération leur permettait de sensibiliser leurs managers et l’ensemble des collaborateurs à la diversité des situations de handicap au travail, mais aussi de découvrir de nouveaux talents ! Dès la fin de la journée, certains ont proposé à leurs duos des perspectives de stages ou de contrats.

Selon l’étude Opinion Way menée pour le DuoDay 2020, 10 % des duos formés ont abouti dans les 3 mois à des offres de stage, d’apprentissage et d’emploi. DuoDay s’avère donc également un formidable levier vers l’emploi.

Les aides pour l’emploi des perosnnes en situation de handicap

Le DuoDay n’a lieu qu’une fois par an donc il est primordial que les efforts perdurent au cours de l’année pour tendre vers des entreprises plus inclusives. Parmi les mesures mises en place, le gouvernement intègre au plan France Relance des aides incitatives. Elles aident à favoriser le recrutement des personnes en situation de handicap, quel que soit leur âge.

L’Aide à la mobilisation des employeurs pour l’embauche des travailleurs handicapés (AMEETH) est attribuée aux employeurs privés à l’occasion de l’embauche en Contrat à durée indéterminée (CDI) ou en Contrat à durée déterminée (CDD) de plus de 3 mois, d’un salarié ayant la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH). Cette aide dont le montant peut aller jusqu’à 4 000 euros, s’applique aux recrutements réalisés jusqu’au 31 décembre 2021. 23 000 recrutements dont 64% en CDI ont déjà eu lieu depuis le début de l’année.

Par ailleurs, une aide exceptionnelle allant jusqu’à 8 000 euros et sans limite d’âge pour les personnes en situation de handicap, est accordée aux entreprises. Elle concerne les embauches d’apprentis dont les contrats sont signés entre juillet 2020 et juin 2022.

Sources

  1. Bilan du DuoDay, Dossier de presse 2020
  2. ”Les personnes handicapées et l’emploi – Chiffres-clés”, Agefiph, juin 2018 
  3. Cap emploi 33 Gironde : Ressources handicaps
  4. Rencontres Emploi Handicap 2019 
  5. Bilan du DuoDay 2021, une mobilisation sans précédent. Communiqué du 26 novembre 2021
Abonnez-vous à la Newsletter

X