Les créateurs d’entreprises en transition écologique avec l’ADEME

La création d’une entreprise et la transition écologique sont complémentaires. Ainsi, l’ADEME s’est alliée à Initiative France afin de combiner leurs expertises. Le but étant d’accompagner et de financer les entrepreneurs lors de la création de leur entreprise tout en y intégrant les problématiques liées à l’écologie.

Ademe x Initiative France, une expertise au service de l’accompagnement 

L’Ademe, Agence de transition écologique, a pour but de mobiliser les citoyens et acteurs économiques afin de progresser vers une société plus harmonieuse. Ainsi, cela se résume par une meilleure gestion des ressources et du carbone. Pour cela, son action se décline en 4 métiers : faire connaître, convaincre et mobiliser, conseiller et aider à réaliser. Elle accompagne ainsi les acteurs dans leur démarche de transition écologique. En effet, les entreprises sont les principaux acteurs et se doivent de participer à la transition écologique. 

transition écologique ademe initiative france
L’Ademe et Initiative France collabore pour accompagner les jeunes entreprises dans la transition écologique.

La prise en compte de l’environnement est nécessaire lors du lancement d’une nouvelle activité. Ainsi, l’Ademe et Initiative France ont ainsi créé un partenariat afin que les jeunes entrepreneurs prennent en compte l’écologie dès le début de leur activité (1). Ainsi, le projet est particulièrement centré sur les TPE et PME. En effet, 4 grandes actions sont mises en œuvre. Tout d’abord, le but est de rapprocher les entités de l’Ademe et les associations du réseau Initiative France. Par la suite, le but est d’intégrer une dimension écologique dans les projets accompagnés et financés par Initiative France. De plus, cette collaboration permet de sensibiliser à la transition écologique et former des bénévoles et salariés d’Initiative France. Enfin, amplifier et massifier la dynamique de l’accompagnement des TPE et PME vers la transition écologique.

La transition écologique, un modèle économique et social nécessaire 

La transition écologique est un processus désormais obligatoire. Ainsi, la loi sur la transition écologique a été adoptée en 2015 par le gouvernement. Elle stipule des objectifs à atteindre en matière d’écologie. En effet, d’ici 2030, le but est de réduire de 30% la consommation d’énergies fossiles. Ainsi, prioriser les énergies renouvelables afin d’atteindre 32% de la consommation finale d’énergie (2). Cela passe par la mise en place d’aménagements, la sensibilisation des acteurs de l’économie et la modification des comportements. Pour cela, plusieurs instances mettent en avant des processus de soutien et d’accompagnement pour favoriser la dynamique de transition écologique. C’est ainsi le cas de la collaboration entre l’Ademe et Initiative France.

Néanmoins, le Gouvernement met en place différentes aides à destination des entreprises (3). C’est ainsi ce que propose le Plan de relance, en s’engageant à accélérer la transition écologique des entreprises industrielles. Ainsi, la mise en place d’un guichet de subvention permet aux entreprises industrielles d’améliorer leur efficacité énergétique. L’aide peut atteindre un maximum de 3 millions d’euros, et concerne toutes les entreprises, peu importe leur taille. De plus, la mise en place d’un crédit d’impôt pour les PME et TPE ayant pour but de rénover leurs locaux. Ces rénovations doivent avoir pour but d’améliorer l’efficacité énergétique. Il peut ainsi atteindre 30% des dépenses dans la limite de 25 000€ par entreprise. 

Sources : 

  1. L’Ademe et Initiative France unissent leurs forces pour aider les créateurs d’entreprises à amorcer leur transition écologique, ADEME & Initiative France, communiqué du 10 novembre 2020
  2. Transition énergétique en 2020 : chiffres clés, politique et actions citoyennes, Monabee, le 7 février 2020
  3. Aides aux entreprises pour favoriser leur transition écologique, economie.gouv, le 18 novembre 2020

Abonnez-vous à la Newsletter