Commerces achat produits

Commerces, un bilan positif pour 2021

Dernière mise à jour:

Les commerçants ont fait leur bilan annuel d’activité. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce dernier est positif, porteur d’un message d’espoir en faveur de la reprise. Après deux années marquées par les confinements, et des restrictions pour garantir la sécurité sanitaire de tous… Les commerces locaux soufflent enfin. Il faut dire que cette période n’a pas été propice au développement de leur activité, bien au contraire. Toutefois, elle leur a permis de se transformer, et d’évoluer durablement. 

Une mobilisation des clients en faveur des commerces locaux

Avec le confinement, les commerces jugés non-essentiels ont été forcés de baisser le rideau dès mars 2020. Une situation qui s’est répétée par la suite à chaque confinement, une mauvaise nouvelle pour les commerçants. Beaucoup d’entre eux, pris de court, n’ont pas eu de solution de repli pour poursuivre leur activité. 

Aujourd’hui, toutes ces difficultés semblent bien dépassées, ce qui redonne le sourire aux commerces locaux. Ils ont notamment su compter sur le soutien et la mobilisation des clients, bien au rendez-vous. La sensibilisation aux productions et à l’artisanat local ont fait leur chemin. Cette attention portée aux commerces locaux, malgré la percée fulgurante des acteurs du e-commerce, notamment durant le premier confinement leur permet aujourd’hui d’avoir le sourire. 

Et pour cause : le volume d’affaires moyen par client, exprimé en euros, a augmenté de 22% par rapport à l’année précédente. De plus, le panier moyen des clients reste globalement stable, ce qui démontre que la pandémie n’a pas changé les envies de consommation des clients. Toutefois, ces résultats sont à nuancer. En effet, selon les régions, la tendance n’est pas la même. La Corse connaît une baisse significative de son panier moyen (-5.1%) quand des régions comme la Bourgogne enregistrent une croissance de 2.7%.

Shopping courses achats
Les commerces redoublent d’effort pour séduire les clients.

L’émergence de nouvelles techniques de vente renforce la croissance

Les commerces peuvent aussi s’appuyer sur leur expérience, après ces deux années difficiles. Afin de continuer à exercer leur activité malgré les restrictions et les contraintes, ils se sont tournés vers des solutions alternatives… Comme la digitalisation de leur activité. Nombreux ne disposaient pas d’une présence sur internet, encore moins d’une plateforme où vendre leurs produits. 

Le soutien de certains acteurs envers les commerces locaux a ainsi émergé largement durant les premiers mois de la pandémie. Ainsi, la mise en place de plateformes de type “place de marché” a permis aux petits commerçants de proposer leurs produits à la vente en ligne. Un soutien qui a servi de bouée de sauvetage à beaucoup, et désormais de gouvernail pour la suite. 

Le visage des commerces a évolué, tendant vers plus de liberté. Ainsi, en complément de la commande sur internet, certains proposent la livraison ou la  récupération de la commande en click and collect. Un fonctionnement adopté aussi pour les restaurants, qui, eux aussi, ont subi la pandémie de plein fouet. 

Pour les commerces, l’heure est bel et bien à la reprise. L’envie de continuer à se développer, en conservant tous les outils mis à disposition pendant la pandémie. 

Sources : 

2021 : un bilan positif pour l’activité des commerçants en France. Communiqué du 17 décembre publié par Sumup

Abonnez-vous à la Newsletter

X