chemtech-rencontre-chimie-bordeaux-business

La ChemTech organise une première rencontre en Nouvelle-Aquitaine

Dernière mise à jour:

Ce 1er mars a eu lieu une journée de rencontres et d’échanges autour des opportunités business en Chimie (1). Elle a été organisée par la ChemTech, communauté des start-ups de la Chimie. France Chimie Nouvelle-Aquitaine, syndicat professionnel des industriels de la Chimie, faisait également partie des organisateurs. Compagnum, cabinet de conseil en accélération des PME/ETI, a aussi apporté sa touche lors de l’organisation. Ils ont pu échanger à cette occasion des moyens de réussir son implantation industrielle en Nouvelle-Aquitaine. En effet, notre région représente une réelle opportunité pour les start-ups et les entreprises de la Chimie. 

Une rencontre aux enjeux forts pour le développement du secteur de la Chimie

La ChemTech a alors scindé la matinée au Centre Condorcet à Pessac en 3 temps forts (1). Le premier étant un moment de rencontre, permettant de développer de nouvelles opportunités en termes de réseau et de business. Le deuxième quant à lui concerne les interventions qui ont eu lieu à propos de la Nouvelle-Aquitaine. Elles ont notamment permis de comprendre comment réussir son implantation industrielle dans la région. Pour finir, le troisième temps fort a été celui des tables rondes, abordant l’avenir de la Chimie dans les territoires. Des experts, dirigeants de start-ups et institutionnels néo-aquitains ont pu témoigner et donner leur avis sur le sujet. Pour finir, l’après-midi a eu lieu dans un centre R&D d’excellence développant des applications industrielles. 

Si la ChemTech a organisé cet événement, c’est parce que le secteur de la Chimie est de plus en plus actif. Il se mobilise ainsi pour réindustrialiser la France, et particulièrement la Nouvelle-Aquitaine. L’un des exemples les plus parlant et récent est le cas d’Eurenco. Il s’agit du leader européen des matériaux énergétiques, qui relocalise sa production de poudre pour obus à Bergerac. Notre région est en outre une sphère très favorable à la création et à la croissance de start-ups. Son dynamisme propice au développement permet notamment de compter plus d’une trentaine de start-ups dans la Chimie. 

chemtech-chimie-secteur-nouvelle-aquitaine-bordeaux-business

La ChemTech voit une grande opportunité pour la Chimie en Nouvelle-Aquitaine 

En Nouvelle-Aquitaine, la ChemTech n’a aucun doute : le secteur de la Chimie a un grand avenir. Actuellement, la région compte 430 établissements et 14 000 salariés, de tous types de chimie (1). Il peut en effet s’agir de chimie de base, chimie de spécialités ou bien de chimie biosourcée. La région est une véritable terre d’opportunités pour les prochains sites industriels et start-ups du secteur. Son éco-système favorable permet de comptabiliser déjà plus de 30 jeunes start-ups (1). 

Portées par la ChemTech, les PME et start-ups du secteur sont déterminées à réindustrialiser la France. La Chimie est un secteur qui place la France au 2ème rang Européen et au 7ème rang mondial (2). Il représente d’ailleurs 97 Mds € de chiffre d’affaires en 2021 (2). L’hexagone est un acteur majeur dans ce secteur, qui est en réalité le 1er secteur industriel exportateur du pays (2). Pour plus de la moitié de ces exportations, la destination reste au sein de l’Union Européenne (2). Quant à l’emploi dans ce secteur, il s’élève à 220 600 employés dans la branche Chimie (2). L’ensemble de ces chiffres témoignent ainsi de l’attractivité et du dynamisme de ce secteur en France. 

Sources : 

  1. “A Pessac, le 1er mars 2023, première rencontre de la Communauté des start-ups de la Chimie en Nouvelle-Aquitaine”, communiqué de presse du 23 février 2023.
  2. “Chiffres clés et conjoncture”, France Chimie
Abonnez-vous à la Newsletter