brexit royaume uni europe

Brexit : quels impacts pour l’économie française ?

Dernière mise à jour:

Le Brexit, un sujet d’actualité depuis 2016 au sein de l’Union Européenne. L’annonce du départ programmé du Royaume-Uni de l’UE s’est finalement actée le 1er janvier 2021. Ce départ n’est pas sans conséquences sur de nombreux sujets, encadrés par des accords entre les deux parties. Après plus de 5 mois de Brexit, la France, voisine directe du Royaume-Uni, tire ses premières conclusions quant aux impacts de ce départ. Comment cette situation impacte-t-elle l’économie française et la vie des concitoyens qui se trouvent dans les deux pays ?

Le Brexit, un événement qui bouleverse la vie des résidents à l’étranger

Le Brexit est un événement qui a fait la une de toutes les actualités à travers le monde. Le départ officiel de l’Union Européenne du Royaume-Uni, après avoir fait partie des douze premiers pays à en faire partie. Un changement de cap radical, soumis au vote des Britanniques, alors décidé à devenir autonome. Mais ce retrait de l’UE n’est pas une si bonne nouvelle pour beaucoup de personnes, jusqu’alors opposées à la sortie du Royaume-Uni. 

Ainsi, depuis 2016, une fois les résultats du vote dévoilés, nombreux sont les Britanniques à souhaiter quitter leur pays pour s’établir à l’étranger. A vivre dans un autre pays d’Europe que le Royaume-Uni. Beaucoup vivent et travaillent déjà en France, même s’ils ont toujours la nationalité britannique. Mais suite à l’annonce du Brexit, cette situation ne peut plus durer ainsi. S’ils souhaitent rester en France, les Britanniques doivent alors demander un titre de séjour ou une naturalisation. Cela est obligatoire à compter du 1er octobre 2021, si la nationalité française n’est pas obtenue. Auquel cas il ne sera plus possible de séjourner en France avant d’obtenir le document. 

Big Ben Londres Royaume-Uni
Le Brexit impacte les relations commerciales au sein de l’UE.

En somme, en 2016, ce sont 1363 Britanniques déjà installés en France qui ont fait une demande de naturalisation. L’année précédente, ils n’étaient que 385, soit une augmentation de 254% en l’espace d’un an. Un mouvement massif donc, qui montre que les Britanniques sont attachés à leurs conditions de vie actuelles. En 2021, ce sont plus de 148 000 Britanniques qui vivent en France, malgré l’application du Brexit. Que ce soit pour le travail ou le niveau de vie, la France séduit et continue à attirer.

Un Brexit pas si impactant pour l’économie française ? 

Le Brexit a mis plusieurs années à entrer en vigueur. Et pour cause, c’est un système entier qu’il faut revoir, négocier pour que le Royaume-Uni et le reste de l’Union Européenne y trouvent leur compte. Afin d’éviter un Brexit dur, qui aurait fortement impacté le commerce en Europe, les concessions étaient nombreuses. 

La France est le troisième pays le plus impacté par le Brexit. D’un point de vue exportation, le pays va enregistrer une perte de 1,9 milliards d’euros chaque année. En 2020, la France exportait pour 33,6 milliards d’euros de marchandises vers le Royaume-Uni, ce qui en fait le 6ème client de l’Hexagone. Du point de vue des importations de produits anglais, la France enregistre 21,1 milliards d’euros, ce qui fait du Royaume-Uni le 7ème fournisseur du pays. De manière générale, le Royaume-Uni représente le premier excédent commercial de la France. 

L’accord commercial permet de poursuivre les échanges commerciaux sans droits de douane ni quotas. Mais pour autant, le Royaume-Uni, avec le Brexit, quitte le marché commun européen. Ainsi, depuis l’entrée en vigueur officielle du Brexit, les entreprises doivent s’identifier auprès des douanes de l’autre pays concerné. Lors des échanges commerciaux, les entreprises se concertent désormais avec leurs partenaires pour établir la responsabilité financière et juridique des marchandises. 

Drapeaux Royaume Uni Europe
Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union Européenne.

Les transporteurs, au coeur de ces échanges, sont donc des acteurs indispensables et impliqués dans l’acheminement des marchandises. Ainsi, DHL fait partie de ces transporteurs qui s’adaptent à la situation, et proposent des solutions pour accompagner les sociétés qui réalisent des échanges avec le Royaume-Uni. Il s’agit d’une transition importante, dans laquelle les entreprises avancent pas à pas. 

Des problématiques d’actualité

Le Brexit soulève des inquiétudes et des questionnements pour les résidents Britanniques ou Français qui vivent dans un autre pays. Il s’agit aussi d’un événement nouveau pour les entreprises, qui revoient tout leur fonctionnement. Mais une autre grande question a fait l’actualité : celle de la pêche. 

En effet, 30% de la pêche française provient des eaux britanniques. Un accord sur la pêche permet d’encadrer les modalités d’accès aux différentes zones pour pratiquer leur activité. Ainsi, jusqu’en 2026, les pêcheurs de l’Union Européenne conservent un accès garanti aux zones qui se situent de 6 à 12 miles marins du large des côtes britanniques. Cette zone fait partie des eaux territoriales, et après ce délai, ces accords feront l’objet de renégociations annuelles. 

En somme, le Brexit ne sera pas sans incidence sur l’activité économique en France ou en Europe. Le taux d’incidence du Brexit en France est estimé à 0,1 point de la richesse nationale en 2021. Pour autant, la France peut s’appuyer sur les autres partenaires européens pour maintenir son activité économique.

Le Brexit face aux craintes des retombées économiques

Le Brexit a eu des conséquences que l’on connaissait déjà. Fermeture des frontières, contrôles renforcés aux douanes et interruptions de certaines relations commerciales entre la France et le Royaume-Uni… Ce sont des événements qui ne favorisent pas les échanges entre les deux pays. Toutefois, comment cela se passe pour la France ?

Face à la mise en place du Brexit, la France peut compter sur le soutien du reste de l’Union Européenne. Les pays se soutiennent durant cette période, mais les Britanniques connaissent une période plus difficile. Problèmes d’approvisionnement en essence, en denrées diverses… A voir dans le temps comment cela évoluera à l’avenir…

Sources : 

Brexit : quel impact pour les entreprises françaises ? BPI France publié le 6 janvier 2021

Comment les entreprises peuvent-elles se préparer au Brexit ? Ministère de l’Economie, publié le 4 janvier 2021

Abonnez-vous à la Newsletter

X