Bordeaux : Projet d’embellissement, donner un second souffle aux berges

Un nouveau projet d’embellissement commence à Bordeaux. La métropole évolue constamment, proposant de nouveaux espaces pour les entreprises et les habitants. Son dernier projet en date est un réaménagement total des berges de la Garonne. Un projet qui pourrait commencer dès l’été 2021, et donner un nouvel élan au quartier de Bordeaux Euratlantique. Le projet, impulsé par l’établissement public d’aménagement de Bordeaux Euratlantique, s’inscrit dans une démarche d’avenir. Une démarche résolument orientée vers la transition écologique, pour donner un nouveau visage à ce pan de la ville. 

Un projet de réaménagement attendu qui laisse la place aux piétons 

Le projet de réaménagement des berges vise à agencer l’espace compris entre le futur Pont Simone Veil et le Parc des Sports de Saint-Michel. Un projet qui se chiffre à hauteur de 19,6 millions d’euros, et qui a pour but de prolonger la promenade dite “de pont à pont”. Une promenade déjà possible de l’autre côté de la ville, entre le Pont Chaban Delmas et le Parc des Sports.  

Ainsi, cette étendue poursuit plusieurs objectifs : celui, tout d’abord, de réaménager l’espace pour favoriser la circulation piétonne. Une circulation au milieu de quelque 3000 plantations et 800 arbres pour une bouffée d’oxygène, un espace de verdure au cœur de la ville. De cette manière, ce projet permet de répondre à un engagement de Bordeaux vis à vis des espaces verts. Une transition écologique et énergétique, qui vise aussi à améliorer la vie des habitants. 

Arbres quais berges voirie
Comme pour l’autre côté des quais, ce tronçon sera adapté à la circulation piétonne. Source Bordeaux Euratlantique

Pour cela, 1,5 km de voie considérée comme rapide est transformée. A terme, elle deviendra une promenade verte, calme et apaisée, laissant plus de place aux piétons et aux cyclistes. Une voie de 8 mètres de large pensée pour les piétons et les cyclistes qui se promènent, pour profiter plus confortablement de la zone. Une piste de mètres de large est aussi prévue pour les cyclistes plus rapides, une voie vélo “express”. Ce qui permet de laisser à chacun son espace, pour profiter mieux de son environnement.

Cette décision séduit, d’autant plus qu’elle va apporter une valeur ajoutée à ce quartier de Bordeaux, encore peu exploité du point de vue piéton. Pourtant, le quartier de Bordeaux Euratlantique a montré plus d’une fois son dynamisme en rapport avec les constructions immobilières de bureaux d’entreprises. Des constructions qui redessinent le visage de quartier auparavant bien différents. 

Un projet pour connecter les différents quartiers de la ville

En se lançant dans un tel projet, Bordeaux souhaite aussi rassembler les différents quartiers de la ville. Ainsi, la nouvelle promenade concerne les quartiers de l’Ars, Belcier, Paludate, ainsi que le futur Parc Descas. En effet, jusqu’alors, la circulation le long des berges de la Garonne sur cette portion était difficile pour les piétons. Le projet entend donc bien apporter une solution, afin d’attirer plus de personnes dans ce secteur de la ville. 

En complément des plantations et des divers arbres qui seront placés tout le long de cette promenade… La ville prévoit également la mise en place de diverses infrastructures pour inciter les Bordelais à s’y rendre. Par exemple, la mise en place de tables de pique-nique, de tennis de table, de terrains pour faire du sport et d’autres infrastructures de même nature. 

Voie promenade berges garonne
La promenade sera plus agréable pour les piétons et les cyclistes. Source Bordeaux Euratlantique

Mais qu’en sera t-il des voitures ? En effet, l’augmentation de l’espace prévu pour les piétons et les cyclistes impacte les voies pour les automobilistes. La route sera ainsi réaménagée pour permettre à tous d’avoir sa place. Des arbres, plantés tout le long de la route, absorberont le bruit et embelliront le paysage. La route sera volontairement modifiée pour ne plus être linéaire. De cette manière, la ville compte pouvoir inciter les automobilistes à réduire leur vitesse. Un changement de comportement qui contribuera aussi, à terme, à réduire la pollution liée aux voitures. Un autre engagement de la ville, dans son projet de transition écologique. 

Les travaux commenceront donc cet été, sauf événement particulier comme un nouveau confinement empêchant les travaux de commencer. La ville change de visage, se modernise, et met en lumière des quartiers à potentiel. 

Une mise en oeuvre en plusieurs étapes

Ainsi, dès l’été 2021, le projet d’embellissement commencera, découpé en deux phases. La première, qui durera environ un an, lancera l’aménagement de la voie entre le Pont Saint-Jean et la rue de la Seiglière. La seconde, enfin, permet de relier la rue de la Seiglière au futur Point Simone Veil. Un autre projet qui a pris du retard suite à plusieurs contretemps. Ce pont permettra de relier la Rive Gauche à la Rive Droite, à l’emplacement de la salle de spectacle de l’Arkea Arena, située à Floirac. 

Sources : 

L’EPA poursuit l’aménagement des berges de Garonne, communiqué du 4 février 2021

OIN Bordeaux Euratlantique Bordeaux Métropole

Abonnez-vous à la Newsletter