Ville de Bordeaux prix de l'immobilier

Bordeaux : Prix de l’immobilier en baisse, une bonne nouvelle pour les acquéreurs ?

Dernière mise à jour:

Après de longs mois à voir son marché prendre en valeur, Bordeaux voit les prix de l’immobilier en baisse. Métropole de province la plus attractive, elle attire les investisseurs et les entreprises à l’international. Son dynamisme et les opportunités qu’elle propose séduisent les familles et les entreprises, prêtes à s’y installer. Mais cette attractivité, qui se traduit par une forte hausse de la demande, face à une offre qui n’augmente pas, a eu pour conséquence de faire exploser les prix de l’immobilier. Une situation qui semble aujourd’hui s’inverser légèrement, avec les prix de l’immobilier en baisse. Bonne nouvelle pour l’acquisition ?

Les prix de l’immobilier en baisse, le début d’un rééquilibrage attendu

L’immobilier ne cesse de fluctuer. Bordeaux est une ville attractive, dans laquelle salariés, familles et entreprises souhaitent s’installer. Opportunité business, cadre de vie propice, proximité avec Paris et l’international sont autant de moteurs qui incitent ce changement de vie. Pour autant, le prix de l’immobilier à Bordeaux a bien augmenté, faisant face à un volume de demandes bien plus important que l’offre proposée sur le marché. 

Cette situation a un effet considérable : face à l’augmentation marquée des prix, la demande immobilière baisse fortement. Dans ce cas, l’offre et la demande doivent se rééquilibrer, ce qui se traduit par une revue à la baisse des prix de l’immobilier. Leur ambition, retrouver une offre et une demande qui s’équilibre, pour éviter à la fois une envolée des prix, et une trop forte demande, comme cela a été le cas précédemment. 

Ce phénomène a notamment connu une accélération durant la pandémie. Les envies de déménagement des Franciliens, décidés à avoir plus d’espace et se trouver dans un cadre plus agréable se ressentent d’autant plus. D’ailleurs, l’activité des agents immobiliers fait partie des secteurs les plus actifs durant les confinements. L’essor de la visite virtuelle contribue au dynamisme et à l’attractivité du marché immobilier bordelais. 

Vue aérienne immobilier vue de Bordeaux
Bordeaux est la métropole de province la plus attractive.

Certains quartiers connaissent une baisse, les prix sur la côte s’envolent

A Bordeaux, certains quartiers connaissent une baisse des prix de l’immobilier. Cela est notamment le cas de Caudéran, ou de Bastide, qui enregistrent respectivement une baisse de leur prix au m² de -2,05% et -1,07%. Une première baisse après 10 ans d’augmentation progressive. Ce phénomène permet donc à Bordeaux d’arriver à proposer un prix au mètre carré en moyenne de 4993€. 

En revanche, les changements de fond ont eu lieu durant la pandémie, avec un attrait certain pour la côte. Face à l’essor du télétravail, les conditions de travail, notamment géographique, s’assouplissent. Ce qui permet aux salariés de vivre loin de leur travail, dans un cadre de vie plus agréable. 

Mais ce confort de vie a un coût : pour une maison située sur la côte, sur le Bassin d’Arcachon, le prix de l’immobilier au mètre carré s’envole à plus de 8000€. Ainsi, les villes de Lège-Cap-Ferret et Arcachon affichent aujourd’hui toutes deux des prix au m2 supérieurs à 7 000 euros pour les appartements; plus de 8 000 euros pour les maisons à Arcachon et 10 000 euros pour celles situées au Cap Ferret. Des prix qui sont loin d’être abordables pour un ménage moyen.

Sources :

Première baisse des prix de l’immobilier à Bordeaux depuis 10 ans. Communiqué de Hosman, publié le 16 décembre 2021

Immobilier : les 7 chiffres chocs de l’année 2021 | Edito SeLoger

Abonnez-vous à la Newsletter

X