Bordeaux Business

BORDEAUX Business, accélérateur de Business…
Le Media des Entreprises & des Entrepreneurs

Contactez-nous :
  • Aucun produit dans le panier.

Bordeaux, pour les fans de shopping

  /  BRÈVES   /  Bordeaux, pour les fans de shopping

Bordeaux, pour les fans de shopping

Mis à jour le 15/04/2020

En matière de shopping, la métropole bordelaise dispose d’une variété de l’offre dont peu d’autres villes françaises peuvent se targuer. Des petites boutiques dans les échoppes bordelaises aux grandes enseignes en centre commercial, le maillage territorial séduit les adepts du shopping. Pour des achats occasionnels, un après-midi flânerie ou une session boutiques improvisée, Bordeaux mise également sur la complémentarité des offres. Ainsi, aux commerces de vêtements, chaussures, bijoux, décoration, s’ajoutent les points de vente pour les petites pauses. C’est le concept des centres commerciaux : allier shopping, restauration et alimentation, bien-être pour garder le client le plus longtemps possible et le mettre dans de bonnes dispositions…

Pour autant, si le maillage sur le territoire bordelais est bien ficelé, force est de constater que la répartition des commerces est très inégale sur le département. En effet, la plupart des grands centres commerciaux se trouvent sur Bordeaux Métropole, drainant ainsi une grande partie du trafic d’acheteurs et de chiffre d’affaires. Bien que cela semble favorable à l’économie de la capitale girondine, c’est aussi symptomatique des déserts commerciaux en périphérie et dans les villages.

Une offre commerciale pléthorique sur Bordeaux Métropole pour les adepts du shopping

Les Grands Hommes, Mériadeck, Saint Christoly, Aushoppinbg Bordeaux Lac, Galerie Bordelaise, Rives d’Arcin, Mérignac Soleil… Bordeaux Métropole regorge de centres commerciaux. En hyper-centre ou en périphérie, tous cherchent à gagner en attractivité pour ne pas se faire voler la vedette au profit d’un centre commercial concurrent.

Au-delà de ces grandes surfaces, le shopping sur Bordeaux doit également beaucoup aux boutiques indépendantes, friperies, marchés, brocantes, caves à vin, confiseries. Le centre ville est surtout le lieux d’expression de nombreuses marques de luxes, joailliers et créateurs, maroquiniers et autres boutiques spécialisées. Fleuron du luxe à la française, Bordeaux accueille donc un grand nombre de grandes maisons et artisans. Lesquels contribuent au rayonnement de la ville à l’échelle nationale et internationale, en phase avec les stratégies de marketing territorial mises en places depuis des années : cadre de vie, installation de nouvelles entreprises, développement du Port de Bordeaux, accueil d’événements internationaux…

Plus qu’un agglomérat de commerces, le centre-ville bordelais est un hub de savoir-faire, valorisant l’artisanat et la modernité. 

Bien loin de ne reposer que sur la traditionnelle Rue Saint Catherine, et sa plus récente Promenade Saint Catherine, l’écosystème de commerces sur Bordeaux se répartie en fonction des quartiers en devenir. Ainsi, le Quai des Marques par exemple bénéficie d’un regain d’activité impulsé par les Bassins à Flots, les résidences, écoles, et hôtellerie.

Une surabondance des grandes et moyennes surfaces qui ne rencontre pas les besoins réels

Selon les diagnostics territoriaux 2019 effectués par la Gironde, la surface dédiée aux centres commerciaux (GMS) a augmenté de 30% entre 2010 et 2017. Pour autant et dans le même temps, “la croissance démographique et l’évolution de la démarche de consommation ont été seulement de 9%”. Au total, 1 642 000 m² sont réservés aux commerces sur la Gironde, soit 1 075 m² pour 1000 habitants (+23% depuis 2010). A titre de comparaison, la densité des surfaces commerciales au national est de 994 m² pour 1 000 habitants.

Cette offre serait à l’origine d’un chiffre d’affaires estimé à 8 060 M€ en 2017, dont presque 60% réalisés sur Bordeaux Métropole. Pourtant, cette offre riche en grandes surfaces commerciales se fait au détriment des centres villes et des bourgs. Elle aggrave également les déserts commerciaux et risques de friches en périphérie et en campagne, rendant les centres commerciaux plus attractifs pour les consommateurs. 

Les effets de cette concurrence sont accentué par le développement du e-commerce qui impacte les magasins traditionnels. Pour autant, les évolutions des comportements et des attentes des consommateurs et fans de shopping viennent également avec de nouvelles aspirations : proximité, qualité de vie, consommation éthique… Lesquelles ne sont pas satisfaites par les grandes surfaces, pour le plus grand plaisir des commerces de proximité et des centres villes.

Un plan d’action départemental pour une densification intelligente de l’offre commerciale en Gironde

Conscient de la distorsion croissante entre l’offre de grandes surfaces commerciales et les besoins réels des territoires, le Département de la Gironde a initié dès 2012 une démarche de concertation et sensibilisation des acteurs. Explicitée dans les Orientations Départementales d’Aménagement Commercial (ODAC33), elle vise à maîtriser les projets de construction ou d’agrandissement des espaces commerciaux. De telles initiatives sont également portés à plus petite échelle, par les villes elles-mêmes.

Ainsi, pour soutenir la création d’emploi, l’artisanat, les petits commerçants, le dynamisme des centres-ville, un plan d’action en faveur du commerce est porté par Bordeaux Métropole depuis fin 2017. Il travaille notamment à lutter contre la vacance commerciale, soutenir les commerces indépendants et les marchés, valoriser les circuits courts, intégrer le développement du centre-ville dans la politique d’urbanisme…

La Promenade Sainte Catherine fait partie des projets notables de ces dernières années. Elle contribue à la redynamisation du centre-ville. Bien que toujours localisé dans le triangle d’or, accessible par la longue rue marchande du même nom.

Située en hyper centre de Bordeaux, la Promenade a été inaugurée en octobre 2015. Cet espace à ciel ouvert accueille une bonne trentaine d’enseignes sur deux niveaux, avec une offre pour petits et grands. Conçu autour d’un mini miroir d’eau et sa fontaine, cet espace commercial a apparemment répondu aux attentes des bordelais et touristes. La richesse de l’offre commerciale semble y être appréciée. L’ouverture des boutiques le dimanche fait également partie des éléments qui plaisent aux amateurs de shopping.

Le Digital et le e-commerce pour donner un coup de boost aux acteurs du shopping sur Bordeaux

Aux démarches d’arbitrage de la densification des zones de shopping à Bordeaux s’ajoute les initiatives en faveur des commerces indépendants et de proximité. Dans ce contexte, le Digital a son rôle à jouer.

Davantage pour les touristes, la Chambre du Commerce et de l’Industrie Bordeaux Gironde (CCI) édite l’application Bordeaux Shopping. A l’origine un guide papier édité chaque année depuis 1997, l’application rassemble plus de 100 magasins de la ville. Elle permet une recherche par marque, propose les derniers bons plans, affiche la carte selon sa géolocalisation, met à disposition un convertisseur de taille, de monnaie, une liste de favoris. Elle est également accessible en 5 langues et hors ligne.

Au-delà du soutien apporté par les collectivités locales et organismes dédié, les commerces eux-mêmes ont la possibilité de prendre en main leur communication et promotion. En effet, accessible à tous, le Digital redistribue les cartes, n’offrant plus uniquement de la visibilité qu’aux géants et grandes enseignes comme les media traditionnels. Les commerçants ont alors la possibilité de développer leur présence en ligne pour développer leurs ventes. Sur Bordeaux, différents acteurs sont en mesure d’accompagner la mise en place et le suivi de d’une telle stratégie, notamment des Cabinets spécialisés en Digital Business.

Candice CIBOIS

BORDEAUX Business

Consultante Media pour BORDEAUX Business, Candice aime l'économie, la stratégie, le business. Elle cherche à comprendre le jeu d'acteurs sur Bordeaux, les enjeux, les enchevêtrements qui font la complexité de paysage économique de la région bordelaise.

X