IHU Liryc médical opération

Bordeaux : IHU Liryc, une avancée médicale pour la fibrillation auriculaire

Dernière mise à jour:

La santé est au cœur des préoccupations, et l’IHU Liryc se mobilise pour apporter de nouvelles solutions sur le marché. Pour venir à bout des maladies qui affectent le rythme cardiaque, l’Institut multiplie les expérimentations, pour mettre au point des techniques révolutionnaires. La dernière en date, l’électroporation, laisse entrevoir de belles opportunités pour la médecine. Une solution de pointe, plus efficace, plus rapide, mais surtout plus adaptée aux nouveaux besoins. 

L’IHU Liryc, un Institut bordelais impliqué dans le progrès médical

L’Institut de Rythmologie et Modélisation Cardiaque existe depuis 2012 à Bordeaux. Il a été fondé dans le cadre du programme des Investissements d’Avenir initié par l’Etat Français. L’IHU Liryc intervient dans le cadre d’une mission de santé publique. L’Institut a pour mission de dynamiser la recherche et l’innovation médicale en termes de dysfonctions électriques du cœur en France. Une mission importante pour faire avancer la médecine et proposer des progrès considérables pour les patients. 

La toute dernière recherche de l’IHU Liryc concerne l’électroporation. Une thérapie au profit des malades qui souffrent d’une fibrillation cardiaque. Jusqu’à présent, l’ablation se faisait par cathéter, en utilisant les énergies thermiques pour isoler les veines pulmonaires et exclure l’arythmie. Toutefois, le risque zéro en médecine n’existe pas. Mais cette opération, proche d’un organe vital comme le cœur, apporte des risques de dommages collatéraux ou de rechutes. 

L’ablation par électroporation proposée par l’IHU Liryc permettrait de sauver plus de 11 millions de personnes en Europe. 11 millions de personnes souffrent de cette pathologie, sans la soigner. Moins de 4% des patients souffrant de fibrillation auriculaire se font soigner. Elle se montre bien plus efficace que l’ablation par cathéter, mais aussi plus rapide. En effet, une intervention peut se faire en moins d’une heure, ce qui permet de limiter les risques pour le patient. L’opération présente moins de risques, la technique étant bien plus précise.

Opération chirurgie patient médical
L’électroporation permet de gagner en temps et en efficacité.

Devenir l’énergie de référence en recommandation internationale

Face à ce succès, l’IHU Liryc voit tout le potentiel de cette technique d’opération, et nourrit de grands espoirs. Celui, tout d’abord, d’opérer avec l’électroporation plus de 50% des personnes qui souffrent de fibrillation auriculaire. Mais aussi celui de devenir l’énergie de référence pour le traitement de la pathologie à l’échelle internationale. Au cours des 30 dernières années, aucune autre technique n’a apporté un tel niveau d’espoir à la médecine. 

Le Directeur Général de l’IHU Liryc, le Professeur Pierre JAÏS, bénéficie du soutien de neuf centres cliniques de renommée européenne. Ensemble, ils travaillent sur le programme de recherche concernant ce sujet pour montrer l’importance de cette avancée… Et prouver la supériorité en termes de résultat que l’électroporation par cathéter. 

L’HU Liryc bénéficie aussi du soutien de l’Union Européenne dans le cadre de ce projet. L’Union Européenne a ainsi investi 6 millions d’euros en cohérence avec le programme Horizon 2020 qui dynamise la recherche et le développement. Cette dotation permet à l’IHU Liryc de créer sept nouveaux emplois en Gironde, mais aussi d’investir dans du matériel et des outils de pointe. La capitale girondine porte encore de belles promesses pour l’avenir médical, et l’innovation…

Sources : 

  1. L’innovation médicale, une priorité absolue de l’IHU Liryc pour venir à bout des maladies du rythme cardiaque. Communiqué de l’IHU Liryc publié en octobre 2021
  2. Soins IHU Liryc
  3. Horizon 2020
Abonnez-vous à la Newsletter

X