économie relance activité

Bordeaux : Économie de la Nouvelle-Aquitaine, une reprise annoncée ?

Dernière mise à jour:

En Nouvelle-Aquitaine, l’économie des entreprises est-elle partie vers sa reprise ? Après des mois marqués par une crise sanitaire inédite, rapidement devenue crise économique… Les entreprises n’attendent plus que la reprise de leur activité à un niveau normal pour relancer leur économie. Le tissu économique en Nouvelle-Aquitaine semble tout à fait favorable à cette relance. Toutefois, certaines conséquences de la Covid-19 impactent tout de même la bonne santé des secteurs d’activité en région. Les problèmes d’approvisionnement de matières provenant de l’étranger, ou encore les problèmes de recrutement impactent les chiffres de ces secteurs. Cependant, les prévisions se veulent optimistes. 

Secteurs d’activité, une économie qui reprend tranquillement

La Nouvelle-Aquitaine tire de premiers bilans de l’activité des différents secteurs qui rythment son économie. Depuis 2019, et jusqu’à aujourd’hui, l’activité néo-aquitaine connaît une évolution en dents de scie. Selon les secteurs d’activité, les données économiques varient, plus ou moins fortement. Marqueurs de progression, ou obstacles à la croissance se ressentent selon des secteurs de premier plan à l’économie régionale. 

Les premiers constats concernent l’industrie. Avec l’émergence de l’usine du futur, qui marque une évolution considérable d’un secteur prometteur en Nouvelle-Aquitaine… Les projections pour l’année 2021 montrent un constat important des conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la croissance économique du secteur. Entre 2019 et 2020, le secteur avait connu une baisse de son chiffre d’affaires de 9,3%. Toutefois, les projections liées au chiffre d’affaires pour l’année 2021 se veulent confiantes, tendant vers une hausse annoncée entre 5,2% et 5,8%. Toutefois, malgré la hausse annoncée du secteur en termes de revenus, les recrutements restent en difficulté… Avec une baisse d’environ 2,3% prévue à la mi-2021 montrant que le secteur peine à séduire de nouveaux talents.

Le secteur du service connaît une évolution similaire à celui de l’industrie en termes de tendances évolutives pour le chiffre d’affaires. Une baisse de 3,8% entre 2019 et 2020, plus faible que celle de l’industrie, mais tout de même présente. Toutefois, le secteur reprend des couleurs en 2021, avec des prévisions plus importantes que celles du secteur industriel estimées entre 7.1% pour le début d’année et 5% à la mi-2021. Cependant, contrairement à l’industrie, le secteur des services ne rencontre pas de difficultés à recruter de nouveaux salariés. Cependant les investissements connaissent une baisse par rapport à 2019.

Enfin, pour la construction, le schéma en termes de production ressemble à celui de l’industrie et du service : une baisse en 2019/2020, avant une prévision en augmentation de 5,5% en début d’année… Puis d’une prévision de l’ordre de 10,8% à la mi-année. Le recrutement reste stable, avec des investissements en augmentation.

Accompagnement soutient entreprises
Accompagner les entreprises dans leur relance, quelque soit leur secteur d’activité.

Les conséquences de la pandémie sur l’activité néo-aquitaine

Les entreprises ont connu une situation économique particulière avec la pandémie de Covid-19. En effet, l’activité connaît une période délicate, notamment pour les secteurs du service, ou de la construction. En Nouvelle-Aquitaine, les entreprises s’appuient notamment sur les aides prodiguées par la région, mais aussi par le Gouvernement. Le PGE, ou Prêt Garanti par l’Etat, aide les entreprises à assurer leur économie et leur survie. 

Dans les différentes régions de France, les entités bénéficiaires de ce PGE sont nombreuses. La Nouvelle-Aquitaine arrive en 4ème position des régions où les entreprises ont le plus eu recours au PGE avec 67 867 entreprises concernées. Elle se place derrière l’Île de France (144 813 entités), l’Auvergne Rhônes Alpes (90 178 entités) et la Provence Alpes Côtes d’Azur (74 637 entités). Les montants totaux alloués à ces entreprises à l’échelle des régions laisse apparaître le même classement. L’Île de France a reçu des aides totales estimées à 51,572 milliards d’euros, la région Auvergne Rhônes Alpes 15,399 milliards d’euros. La Provence Alpes Côte d’Azur complète le podium avec des aides estimées à 11,549 milliards d’euros, suivie par la Nouvelle-Aquitaine, qui a reçu 9,780 milliards d’euros. 

Toutefois, les prévisions quant à l’économie et sa relance en Nouvelle-Aquitaine restent incertaines face à certains aléas. Des aléas comme les recrutements difficiles pour certains secteurs d’activités, ou encore comme les difficultés d’approvisionnement de certains matériaux. Le contexte international joue aussi, face à la levée des restrictions incertaines. Cette situation, bien qu’elle semble favorable à la relance de l’économie, laisse tout de même des interrogations, des zones d’ombre. 

Localement, la CCI et le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine s’allient pour soutenir les entreprises dans leur relance. Ainsi, ce sont plus de 500 TPE accompagnées dans leur transformation numérique depuis janvier 2021… Un message d’espoir pour la relance de l’économie en région.

Sources : 

Perspectives de l’Économie en Nouvelle-Aquitaine. Événement du 28 septembre 2021

Les aides de la Région | La région Nouvelle-Aquitaine

Abonnez-vous à la Newsletter

X