aeroport-avions-energie-bordeaux-business

Bordeaux : un aéroport tourné vers l’avenir

Dernière mise à jour:

L’aéroport de Bordeaux continue son développement vers un fonctionnement plus vert. Depuis des années, les équipes mettent en place des évolutions pour rendre ce dernier plus propre, et plus actuel. Bordeaux est une destination tournée vers le monde, avec des liaisons aériennes directes plus nombreuses chaque année. Rendre à son aéroport ses lettres de noblesse pour séduire les touristes étrangers et offrir de meilleures prestations de service sur place est un atout à prendre en compte.

Un aéroport plus respectueux de l’environnement

L’aéroport de Bordeaux a commencé une transformation d’ampleur pour s’engager durablement dans le tourisme de demain. Une nouvelle aile internationale inaugurée le 7 octobre 2021 marque le début de ces travaux d’ampleur au cœur de l’aéroport. Cela en complément des travaux de la ligne de Tramway qui crée un lien direct avec la ville. Un chantier d’ampleur qui permet à Bordeaux de rayonner encore plus à l’international

L’aéroport de Bordeaux se modernise vers un avenir propre

Suite à cette première pierre posée en faveur d’un aéroport plus propre, plus ouvert vers la modernité et le respect de l’environnement… Les projets se poursuivent. Plus de 8 millions d’euros ont été investis par la société aéroportuaire pour accélérer la transition écologique de sa plateforme. Un investissement en faveur d’une réduction de CO2, de plus de performance énergétique. 

Depuis des années, l’aéroport affirme son objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030. Un but à court terme, qui semble bien engagé. Pour y parvenir, la société met en place de nouveaux fonctionnements qui intègrent ces systèmes verts. Par exemple, l’aéroport a installé plus de 3000 m² de panneaux photovoltaïques sur l’un de ses parkings pour réduire de 4% les émissions de CO2. Il entend également étudier la possibilité d’étendre ce parc sur  un autre des parkings. Cela permettrait de rendre autonomes en énergie les bâtiments de l’aéroport. 

Le transport aérien, face à un défi environnemental de taille

Réduire son impact écologique est l’objectif de l’aéroport. Compter les dépenses énergétiques pour réduire la consommation énergétique des bâtiments de l’ordre de 5 à 10%; remplacer toutes les 1750m² surfaces vitrées de l’aéroport pour gagner en performance thermique… Ou encore mettre en place davantage de mobilité électrique autour de la zone… Tout est fait pour accompagner le progrès énergétique à Bordeaux. 

Outre l’aéroport, le transport aérien dans son ensemble tend à évoluer. Se montrer plus responsable, plus vert dans ses déplacements est un objectif important. Un objectif poursuivi par les constructeurs comme Airbus, ou pour les compagnies aériennes en quête de plus de responsabilité environnementale. 

Aujourd’hui, les regards se tournent vers l’innovation, vers des vols plus responsables. L’usage de carburants plus verts permet notamment d’être plus vertueux sur le long terme. Les nouveaux avions sont conçus pour être moins bruyants, moins polluants et moins énergivores. Des avions adaptés aux enjeux actuels, plus propres aussi pour les aéroports. 

L’aéroport de Bordeaux multiplie donc son champ d’action avec plus de liaisons aériennes directes. Cela a pour objectif de limiter les escales, notamment à Paris, le hub national où transitent la plupart des avions. En faisant cela, les émissions de CO2 sont réduites, et il s’agit d’un geste fort et important pour la planète… Mais aussi pour le confort des passagers, pour qui les vols sont plus rapides. 

Sources : 

(1) L’Aéroport de Bordeaux se tourne vers l’avenir. Communiqué de presse du 31 mars 2022

(2) Signature du partenariat pour la biodiversité et la protection des espèces – Aéroport de Bordeaux-Mérignac

Abonnez-vous à la Newsletter

X